Un hommage national sera rendu jeudi à Paris à l'écrivain, philosophe et journaliste français Claude Lanzmann, mort à l'âge de 92 ans, a annoncé sa famille dans un avis paru mardi dans le quotidien Le Monde.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le Premier ministre Edouard Philippe assistera à cet hommage, prévu pour 9h à l'hôtel des Invalides, dans le centre de la capitale française, et prononcera un discours, ont annoncé ses services.

Il sera suivi de l'inhumation de l'écrivain au cimetière parisien du Montparnasse, dans le caveau familial, a précisé la famille.

Mort le 5 juillet, Claude Lanzmann a traversé le XXe siècle avec la volonté irréductible de témoigner. Son oeuvre-phare est Shoah, le grand documentaire sur l'extermination des Juifs d'Europe par les nazis.

Un film entré dans l'histoire du cinéma par sa durée (9h30), sa forme (pas d'images d'archives) et son propos: raconter «l'indicible».

Claude Lanzmann fut également journaliste, directeur de la revue Les temps modernes et écrivain. Ami de Jean-Paul Sartre, compagnon de Simone de Beauvoir, il était un défenseur infatigable de la cause d'Israël. Il avait témoigné son attachement à l'État hébreu dans des films comme Pourquoi Israël et Tsahal.

Il fut de tous les grands combats de l'après-guerre, notamment en faveur des indépendances des pays colonisés.