Les critiques l'ont qualifié de simple «brouillon» de To Kill a Mockingbird (Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur) et les lecteurs ont été déçus par un Atticus Finch vieillissant et raciste.

Publié le 20 juill. 2015
ASSOCIATED PRESS

Malgré tout, la suite du célèbre roman de Harper Lee, Go Set a Watchman, s'est déjà vendue en plus d'un million d'exemplaires.

HarperCollins a annoncé lundi que 1,1 million de copies de Go Set a Watchman avaient été vendues aux États-Unis et au Canada, des données qui incluent les ventes de la première semaine et les précommandes acceptées depuis des mois.

L'éditeur avait surpris quantité de lecteurs en février dernier lorsqu'il avait annoncé la parution d'un deuxième roman de Harper Lee, qui a longtemps assuré que To Kill a Mockingbird serait son seul livre.

Go Set a Watchman a été écrit avant To Kill a Mockingbird, mais l'histoire se déroule 20 ans plus tard. Les critiques et les lecteurs ont été étonnés d'y voir le personnage d'Atticus Finch dénigrer les Noirs et s'opposer à la décision de la Cour suprême d'interdire la ségrégation dans les écoles publiques.