Quelle place reste-t-il pour le livre à l'ère des médias sociaux et des communications instantanées? Parce qu'ils sont convaincus de son importance comme espace de réflexion, les organisateurs du 33e Salon du livre de Montréal ont choisi cette année un thème de circonstance: Livre ouvert sur le XXIe siècle, les enjeux de notre société.

Marie-Claude Girard LA PRESSE

Du 17 au 22 novembre, des centaines d'écrivains et leurs lecteurs témoigneront de la pertinence et du plaisir de la lecture à la Place Bonaventure.

Piloté par Dany Laferrière et Rodney Saint-Éloi, l'événement Haïti Solidarité accueillera 17 écrivains haïtiens, de Montréal ou d'Haïti. «Pour une fois, c'est Haïti qui va aider Montréal», a souligné hier Laferrière en conférence de presse. Ces écrivains apportent avec eux leurs livres, certains écrits sous la tente depuis le séisme de janvier. «Quand tout tombe, il reste la culture», disait-il très justement au lendemain de la catastrophe.

Cette année encore, de nombreux écrivains vedettes seront de la partie. Parmi les invités d'honneur, on compte Marie-Claire Blais, Michel Folco, Joël Des Rosiers, Jean-Jacques Pelletier, le bédéiste belge Benoît Sokal et trois auteurs jeunesse de renom: la Québécoise Cécile Gagnon, dont un prix de la relève portant son nom sera remis au Salon, l'auteur et illustrateur français Pef, qui fêtera les 30 ans de son célèbre prince de Motordu, et Maxime Roussy, auteur des séries Pakkal et Le blogue de Namasté.

Mentionnons aussi la présence de Yann Martel, Michel Tremblay, Victor-Lévy Beaulieu et Alain Mabanckou, du général à la retraite Roméo Dallaire, de l'anthropologue judiciaire Kathy Reichs et de la comédienne Janine Sutto, qui présentera ses mémoires rédigées par son gendre, le journaliste Jean-François Lépine.

De France, viendra le tout nouveau lauréat du prix Femina 2010, Patrick Lapeyre, pour La vie est brève et le désir sans fin. De Suisse viendra aussi le bédéiste Zep, créateur du fameux Titeuf.

Du côté des Américains, les reines du thriller psychologique Lisa Gardner et Patricia Macdonald participeront à une table ronde sur le polar au féminin. Et l'auteur de best-sellers Nicholas Sparks, dont plusieurs romans ont été portés à l'écran, rencontrera ses lecteurs au stand de Michel Lafon.

De nombreuses activités pour la jeunesse sont au programme, notamment L'heure du conte en pyjama, le dimanche matin. Au stand du Livre en cadeau, la cause chérie du Salon qui vise à recueillir des livres neufs pour des enfants défavorisés, Janette Bertrand, Christiane Duchesne et d'autres auteurs jeunesse feront la lecture aux petits et grands.

Comme toujours, plusieurs prix littéraires sont remis au Salon, dont le Grand prix Salon du livre de Montréal/La Presse, pour lequel le public est invité à voter, et le prix Marcel-Couture, qui compte parmi ses finalistes René Derouin, Éric St-Pierre, Philippe Séguéla, Normand Cazelais et les journalistes de La Presse Laura-Julie Perreault et Jean-Christophe Laurence.

_______________________________________________________________________________

Le Salon du livre de Montréal, du 17 au 22 novembre 2010 à la Place Bonaventure. Pour tous les détails: www.salondulivredemontreal.com