Les grands aiment bien se détendre en lisant des polars. Les 9 à 13 ans aussi peuvent glisser dans leurs valises des enquêtes assaisonnées d'humour. Quelques titres récents.

Marie-Claude Girard LA PRESSE

Dans une ambiance à la fois réaliste et surnaturelle rappelant celle de la série Grande Ourse, des phénomènes étranges surviennent à Grise-Vallée, petite ville isolée dans une vallée creusée par une météorite. Les deux jeunes héros: Simon et Lili, amis ou amoureux peut-être, travaillent au journal scolaire animé par un ancien journaliste autrefois renommé. Dans le tome 3, leur mémoire semble avoir été effacée. Tenace, elle persiste dans les cauchemars de Simon. Lors d'un congrès, ils apprennent qu'ils sont menacés par d'inquiétants hommes en beige en raison d'un secret qu'ils ont découvert. L'intrigue touffue, qui se trame en parallèle à la vie quotidienne des adolescents, est allégée par beaucoup d'humour et d'autodérision, une abondance d'onomatopées et un cabotinage assumé qui interpelle le lecteur. Une parodie de critiques, au dos du livre: «Ce roman, accompagné de fruits frais, est la base d'une saine alimentation. - Le guide alimentaire canadien»

 

Le cratère. Tome 3, La tache des cauchemars

Steve Proulx, Trécarré 208 pages, 12,95$.

Pour les 10-12 ans et plus.

Les hauts et les bas d'un vaillant «rejet»

Souffre-douleur d'un grand de cinquième secondaire, risée de tous à cause de ses oreilles démesurées, Zachari vient de faire son entrée à la polyvalente. Il se fait malgré tout des amis. Parmi eux, Meg, une fille plutôt agressive qui viendra à son secours. Ensemble, ils tenteront de démêler quelques mystères. Que cache le concierge louche? A-t-il un lien avec la mystérieuse disparition d'un prof? Un à un, les amis de Z commencent à disparaître. Ce n'est certes pas un exposé pédagogique sur les façons de se prémunir contre l'intimidation à l'école. Plutôt la chronique des hauts et des bas d'un vaillant et attachant «rejet» racontée avec beaucoup d'humour et une bonne dose d'aventures (qui arrive peut-être un peu tard dans le bouquin, qui sera suivi d'un tome 2). Diplômée de l'École nationale de l'humour, l'auteure n'hésite pas à semer des gags et à délirer ici et là.

Z. Le secret du local S-80

Cathleen Rouleau, Les Intouchables

323 pages, 14,95$.

Pour les préados et les 12-13 ans.

 

Les nuits de Blues

Le ton rappelle celui des romans noirs: narrateur taciturne, milieu sombre, restaurant du coin qui va bientôt fermer pour la nuit et qui embaume les odeurs de poisson grillé... «- Dis, j'ai demandé, tu es vraiment un chien? - Bah oui, pourquoi? - Pour rien, j'ai répondu.» Sauf qu'ici, l'enquêteur n'est pas un homme bourru et solitaire, mais un chat nommé Blues. Heureusement, l'action a été transposée dans le monde animalier. Car trop réaliste, ce cinquième épisode de la série Les nuit de Blues aurait eu de quoi donner des cauchemars... Deux chiens et un chat viennent de disparaître. Un savant fou kidnappe des animaux pour les charcuter vivants. Des cabots et des matous qui se regardaient de haut s'unissent pour libérer leurs amis. (Jeunes) âmes sensibles s'abstenir!

Les ombres de la nuit

Pascal Millet, Boréal junior

87 pages, 9,95$.

Pour les 9-12 ans.

Panique atomique

Alexandrine Lafleur, dite Alex la fouine, est une apprentie journaliste. Témoin du vol d'une substance radioactive dans une animalerie, elle part aux trousses du voleur, suivie du fils du propriétaire, le ténébreux Janvier Cinqmars. Ce dernier a pour animal domestique un cochon sauvage nommé Polka, qui les sortira du pétrin. Un glossaire et un questionnaire à la fin du livre aident les lecteurs à s'y retrouver.

Pigeons, Polka et cie

Mika. Collection Biblio-boom, Boomerang

70 pages, 9,95$.

Pour les 9 ans et plus.

Aussi, en réédition:

Trois romans de la série Catherine et Stéphanie, de Chrystine Brouillet, viennent d'être réunis en un seul volume «Intrigue + enquête = émotions fortes.»

Catherine et Stéphanie, volume 1

La courte échelle

269 pages, 11,95$.

Pour les 9 ans et plus.

De même, trois titres de la très charmante série FX Bellavance ont été rassemblés: Pas de S pour Copernic, Les conquérants de l'infini et Le bonheur est une tempête avec un chien. Ici, on ne parle pas d'intrigues policières mais de mystères philosophiques ou scientifiques. FX est un petit futé qui cherche des réponses aux questions qui l'angoissent. Pourquoi un «s» après un tu? Qu'est-ce que l'infini? Pourquoi les parents veulent-ils notre bien? Amusant, intelligent et finement raconté.

FX Bellavance, volume 1

Jean Lemieux. La courte échelle

183 pages, 9,95$.

Pour les 7 ans et plus.

Nouveau feuilleton chez Epizzod

Le feuilleton Emo, de Benoît Bouthillette, lancé le 22 juin, met en scène quatre jeunes cégépiens qui s'apprêtent à monter sur la scène des Francouvertes avec leur groupe Résistance, qu'on pourrait comparer aux Vulgaires machins, d'ailleurs cités dans le livre. Mais leurs propos engagés dérangent des forces occultes. Emo, c'est le surnom (pas trop sympathique) donné au leader du groupe et qu'il a choisi de garder. Le premier épisode présente des personnages réalistes et non conformistes, des jeunes intenses et idéalistes. Un homme puissant a du sang sur les mains... On n'en sait pas plus. L'auteur résume la série en quatre mots: «amour, drogue, vaudou et rock'n roll».

Emo, En route pour le concert de notre vie

Benoît Bouthillette, illustrations de Guillaume Maccabée

collection Epizzod, La courte échelle.

Pour les 13 ans et plus.

Drôle tout court

Dans le 7e épisode de Laurie l'intrépide, la série que notre collègue Sonia Sarfati publie chez Boréal Maboul, la jeune Laurie vient en aide à son bel oncle Christian, amoureux d'une sirène. Le hic, c'est qu'il a peur de l'eau et est allergique aux poissons. Une folle aventure, de la fantaisie et des jeux de mots accessibles aux très jeunes lecteurs.

Laurie l'intrépide 7, Le sang des sirènes

Sonia Sarfati, illustrations Jacques Goldstyn

Boréal Maboul, 55 pages, 9,95$; 6 ans et plus.