• Accueil > 
  • Arts > 
  • Livres 
  • > Les finalistes aux Prix du Gouverneur général dévoilés 

Les finalistes aux Prix du Gouverneur général dévoilés

Nadine Bismuth... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Nadine Bismuth

Photo: Robert Skinner, La Presse

On a annoncé ce matin à Toronto les finalistes aux Prix du gouverneur général, parmi les plus prestigieux remis au Canada, dans plusieurs genres en littérature et dans les deux langues officielles. Les lauréats seront dévoilés le 17 novembre, à la Grande Bibliothèque de Montréal. Pour en savoir plus: www.conseildesarts.ca/prix/plgg.

Chez les finalistes de langue française, dans la catégorie Romans et nouvelles, on retrouve Jean-François Beauchemin pour Cette année s'envole ma jeunesse (Québec Amérique), Nadine Bismuth pour Êtes-vous mariée à un psychopathe (Boréal), Dominique Fortier pour Du bon usage des étoiles (Alto), Julie Mazzieri pour Le discours sur la tombe de l'idiot (Éditions José Corti) et Aki Shimazaki pour Zakuro (Leméac).En poésie, sont en lice Normand de Bellefeuille (Mon nom, Noroît), René Lapierre (Traité de physique, Les Herbes Rouges), Hélène Monette (Thérèse pour joie et orchestre, Boréal), Philippe More (Brouillon pour un siècle abstrait, Poètes de brousse) et André Roy (Les espions de Dieu, Les Herbes Rouges).

Du côté du théâtre ont été retenus Les pieds des anges d'Évelyne de la Chenelière, Je suis d'un would be pays de François Godin, L'énéide d'Olivier Kemeid, Glouglou de Louis-Dominique Lavigne et Le bruit des os qui craquent de Suzanne Lebeau.

Dans la catégorie Études et essais, on retrouve Ma vie à contre-Coran: une femme témoigne sur les islamistes de Djemila Benhabib (VLB), Pointe Maligne: l'infiminent oubliée de Nicole V. Champeau (Les éditions du Vermillon), À force de vivre: mémoires de Claude Fournier (Libre Expression), La société post-mortelle de Céline Lafontaine (Seuil) et Le complexe d'Hermes: regards philosophiques sur la traduction de Charles Le Blanc (PUO).

Parlant de traduction, notant que Lori Saint-Martin et Paul Gagné, des abonnés aux Prix GG, sont en nomination pour deux romans, Cartes Postales de l'enfer de Neil Bissoondath et La veule de Gil Adamson, aux côtés de Sylvie Nicolas (pour Lundi sans faute de Joel Hynes), Paule Noyart (pour Le miel d'Harar de Camilla Gibb) et Hélène Rioux (pour Certitudes de Madeleine Thien).

Enfin, les finalistes en littérature jeunesse, côté textes sont: Jocelyn Boisvert, Hervé Bouchard, Pierre Chartray et Sylvie Rancourt, Michèle Laframboise, et Matthieu Simard. Pour les illustrations: Philippe Béha, Gérard DuBois, Janice Nadeau, Pierre Pratt et Rogé.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer