Quelques suggestions de livres jeunesse pour petits, enfants et adolescents.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Pour les petits : le plaisir de jouer

Adèle est très occupée. Elle aide sa poupée à préparer une fête, à laquelle sont conviés ses amis Nours, Oustiti et Nanipi.

Invités impromptus, ses parents sont plutôt découragés par le bazar créé dans la chambre de leur fille…

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

La chambre d’Adèle, texte de Marie Barguirdjian, illustrations de Mügluck

Magnifiquement illustré, cet album aux teintes pastel met en scène des jouets de la collection du musée McCord, à Montréal. Pour célébrer le plaisir de jouer et d’imaginer.

La chambre d’Adèle. Texte de Marie Barguirdjian, illustrations de Mügluck. Éditions Édito jeunesse. Dès 3 ans.

Pour le primaire : Olga et les septuplés

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Olga, tome 3, Par-dessus la tête !, d’Elise Gravel, traduction d’Iris Boudreau

Ses fans le savent : Olga a découvert un nouvel animal, Bof, un « Olgamus ridiculus ». Surprise : dans ce tome 3, Bof a sept bébés.

Mignons — ils ressemblent à des rouleaux de printemps —, ils sont aussi gloutons et agités. Olga va-t-elle s’en sortir vivante ?

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Olga, tome 3, Par-dessus la tête !

Drôle (et probablement plus efficace pour prévenir les grossesses précoces qu’un cours d’éducation à la sexualité).

Olga, tome 3, Par-dessus la tête ! Elise Gravel, traduction d’Iris Boudreau. Éditions Scholastic. Dès 7 ans.

Pour les ados : quête captivante

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

La promesse du fleuve, d’Annie Bacon

Babette, adolescente d’une quinzaine d’années, fuit la guerre avec son jeune frère Odilon. Le petit cherche Terre Promise, un lieu où tous vivent en paix, selon la légende.

Ensemble, ils seront recueillis par Dammal, un poète qui navigue en radeau sur le fleuve Mirrifique.

Annie Bacon, Québécoise dont c’est le premier roman publié en France, offre un livre riche, qui mêle fantasy et grande humanité. Créatif et plein d’espoir.

La promesse du fleuve. Annie Bacon. Éditions Castelmore. Dès 12 ans.

Bande dessinée : trio hilarant

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Les cavaliers de l’apocadispe, tome 2, N’ont pas fait exprès, de Libon

C’est l’histoire de trois enfants inventifs, qui ont trouvé un nom pour leur gang : les cavaliers de l’apocadispe [sic].

Franchement hilarant, ce 2e tome présente plusieurs gags de quelques pages chacun. Les trois amis, représentés par des animaux, assomment involontairement un champion cycliste du Tour de France.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

La promesse du fleuve

Puis, ils passent les vacances chez leurs grands-parents, qui ne savent pas comment faire marcher « la télé de la machine à écrire qui est cassée », c’est-à-dire… l’ordinateur. Pour les amateurs d’espiègleries et de gaffes.

Les cavaliers de l’apocadispe, tome 2, N’ont pas fait exprès. Libon. Éditions Dupuis. Dès 9 ans.

Documentaire : l’histoire du Québec contée aux enfants

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Est-ce qu’on arrive bientôt ?, textes de Benoît Archambault et Éric Bédard, illustrations de Benoît Archambault et Valérie Deschênes

C’est le début des vacances de Noël. La famille Tremblay, de Saint-Jérôme, part fêter dans la famille paternelle, en Abitibi… avant de redescendre en Montérégie, pour le Nouvel An !

C’est l’occasion de parler de mines, de poètes, de motoneige, de la dimension religieuse de la fête de Noël, mais aussi d’immigration — le grand-père maternel est d’origine haïtienne.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Est-ce qu’on arrive bientôt ?

Heureux mélange de bande dessinée et de pages documentaires, ce grand album sur l’histoire du Québec est un beau cadeau à lire en famille.

Est-ce qu’on arrive bientôt ? Textes de Benoît Archambault et Éric Bédard, illustrations de Benoît Archambault et Valérie Deschênes. Éditions Auzou. Dès 7 ans.