Source ID:; App Source:

Un canard handicapé, héros d'un livre pour enfants

Hilary Russ
Associated Press
Portsmouth, Rhode Island

Après s'en être occupé pendant deux ans, une femme s'est inspirée de la vie d'un petit canard handicapé pour écrire un livre illustré pour enfants. Une façon pour elle d'expliquer le handicap aux plus jeunes et d'encourager leur sens de la tolérance.

Les problèmes d'équilibre de Lemon (Meringuette, dans la version française), une cane de Pékin, sont apparus dès sa naissance. Elle ne pouvait pas marcher toute seule - et ne peut toujours pas - à cause de problèmes neurologiques qui pourraient être dus, selon le vétérinaire, à des problèmes de température ou d'humidité survenus pendant la couvaison, ou bien à des virus ou autres agents infectieux qui auraient traversé la coquille.Les autres canetons nés avec elle dans le même incubateur ont tous été dirigés vers des foyers d'accueil pré-aménagés, mais Laura Backman a accepté de prendre Lemon avec elle pour lui prodiguer tous les soins dont elle aurait besoin. «J'essaie de lui donner une vie de canard, même si elle ne peut pas vivre à l'extérieur avec ses semblables», a-t-elle confié.

Mme Backman, 39 ans, qui a toujours aimé les livres pour enfants, a trouvé que raconter la vie de Lemon en valait la peine. Un éditeur a dit banco. «Nous avons simplement pensé que ce qu'elle a fait avec ce canard était une source d'inspiration formidable», a commenté Meghan Nolan, rédactrice en chef de Lobster Press, une maison d'édition canadienne spécialisée dans les livres pour enfants et qui publie l'histoire de Lemon. «Ce sont de bons messages à transmettre aux enfants, autour de la tolérance et de l'ouverture aux autres», a-t-elle ajouté.

Ce livre, le premier que Backman ait écrit, raconte l'histoire d'enfants confrontés au handicap de Lemon, leur façon de le comprendre, d'entourer l'animal, d'inventer des moyens de la nourrir. Dans le dernier chapitre, Lemon fait la folle dans l'herbe avec d'autres canards, grâce à un harnais spécial.

Dans son livre, le personnage qui incarne Laura Backman, Mme Lake, une maîtresse d'école, explique à ses élèves que Lemon aura toujours besoin d'eux. «Je crois que nous avons nous aussi besoin d'elle», répond l'un d'eux, en prenant Lemon dans ses bras.

Dans la vie réelle, Lemon est câline, sociable et jamais timide pour se mêler de la conversation, laissant échapper une rapide série de coin-coin lorsque Laura Backman lui présente une assiette de tomates en tranches.

Laura Backman a découvert les canards grâce à son père, qui en possédait plusieurs comme animaux domestiques. Souffrant de sclérose en plaques, il était aidé par sa famille dans sa vie quotidienne: «Mon père ne pouvait rien faire par lui-même, mais nous n'avons pas laissé la maladie l'empêcher de mener une vie normale», explique Laura Backman.

Comme Lemon n'est pas capable de contrôler ses fonctions corporelles, elle doit porter des couches qu'il faut changer six fois par jour. Mais celle n'empêche pas la vaillante cane de tenter tant bien que mal de se déplacer, grâce à un déambulateur spécial monté sur des tubes à roulettes.

«Elle est très énergique. Elle est vraiment douée pour la vie», raconte Laura Backman. Pendant l'entrevue, qui se déroulait sur la vaste terrasse de la maison familiale, en bord de mer, à Portsmouth, Lemon ne cessait de caqueter allègrement.

Lemon the Duck (Meringuette la petite cane en version française), Laura Backman.

Sur le Net: www.lemontheduck.com




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer