Nadine Robert aime les défis. La présidente et éditrice de la maison d’édition québécoise Comme des géants se lance sur le marché anglophone avec une nouvelle division de livres en anglais, Milky Way Picture Books. Le premier titre sera publié le 31 août.

Pascaline David
Pascaline David La Presse

Nadine Robert rêvait depuis quelque temps de publier des œuvres de littérature jeunesse illustrée sur un plus grand marché. « Dans les trois dernières années, la plupart de mes titres étaient vendus à des éditeurs américains ou canadiens-anglais, explique-t-elle. J’ai vu le potentiel de ces marchés-là et je me suis dit que ça pourrait fonctionner tout aussi bien en le faisant moi-même. »

Milky Way Picture Books puisera principalement dans le catalogue de Comme des géants, mais aussi dans celui de sa division Le Lièvre de Mars, qui donne une seconde vie à des récits méconnus en les rééditant. Des créations originales en anglais devraient également voir le jour.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

En plus d’être éditrice, Nadine Robert est l’auteure d’une douzaine de livres jeunesse illustrés.

Des œuvres québécoises comme celles d’Andrée Poulin, Nathalie Dion, Gérard Dubois, André Marois, Jean-François Sénéchal et Oriane Smith pourront alors rayonner en dehors de la province, en version anglaise.

Comme des géants a notamment été sacrée meilleure maison d’édition en Amérique du Nord par le salon du livre jeunesse de Bologne, en 2019.

Démarche audacieuse

La directrice générale de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), Karine Vachon, qualifie d’audacieuse la démarche de Mme Robert. Elle rappelle que peu de structures choisissent de publier leurs livres en traduction et de signer des ententes de diffusion et de distribution avec des partenaires anglophones.

C’est exigeant de développer plusieurs marchés simultanément. Cela demande de travailler avec d’autres structures de diffusion et de distribution, de créer d’autres réseaux […] Ça prend donc du temps, des ressources humaines et financières, et un plan d’affaires bien ficelé.

Karine Vachon, directrice générale de l’Association nationale des éditeurs de livres

Au Québec, La Montagne secrète (The Secret Mountain) le fait, de même que les Éditions Chouette et Pow Pow.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Le vaillant petit gorille (The Brave Little Gorilla) sera le premier livre traduit et publié par Milky Way Picture Books, dès le 31 août 2021. The New Friend est une œuvre de Charlotte Zolotov, auteure américaine prolifique dans les années 1950 et 1960, aujourd’hui disparue. Le texte a été adapté en français (Amitiés) et illustré par un artiste contemporain, Benjamin Chaud. Les versions française et anglaise de The New Friend paraîtront simultanément chez le Lièvre de Mars et Milky Way Picture Books.

Faire rayonner l’illustration

« Nous ne pouvons que célébrer le rayonnement d’artistes québécois à l’extérieur de la province », déclare le directeur d’Illustration Québec, Jean-Philippe Lortie.

Il rappelle que les illustratrices et les illustrateurs d’albums jeunesse édités au Québec reçoivent entre 1500 $ et 3000 $ de redevances pour la durée de vie d’un livre. Ces redevances sont le reflet de la petite taille du marché du livre québécois, selon M. Lortie.

« C’est très intéressant pour un illustrateur de pouvoir travailler à l’extérieur du Québec, dans la mesure où ses droits sont respectés, lance Christine Battuz, présidente d’Illustration Québec et illustratrice. Cela donne de la visibilité et peut ouvrir de nouvelles portes. » Habituée au marché américain, Mme Battuz précise que celui-ci est beaucoup plus lucratif que le marché québécois.

Nadine Robert assure offrir aux personnes qui collaborent avec elle les termes les plus avantageux. « Mes contrats d’édition suivent les recommandations de mon association professionnelle [ANEL] et se situent dans les conditions idéales en matière de respect et de rémunération des auteurs et illustrateurs, précise-t-elle. Et c’est très important pour moi. »

Des œuvres en voyage

Destinés aux enfants de 0 à 12 ans, 10 livres de Milky Way Picture Books seront publiés et distribués par l’entreprise américaine Abrams, durant l’année 2021-2022. Les récits voyageront des États-Unis au Canada anglais en passant par l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

« Nadine Robert possède d’excellents goûts et une véritable conviction de l’importance culturelle de traduire des livres, indique Kate Folkers, directrice des services de distribution chez Abrams Books. Nous avons hâte de présenter Milky Way Picture Books à un large public de lecteurs du monde entier. »

Entrer sur le marché anglophone demande une certaine adaptation. Si les enfants peuvent aimer toutes sortes de formats, ce sont bien les parents qui choisissent les œuvres.

Des choses plus expérimentales et artistiques fonctionneront mieux au Québec et en Europe. D’un autre côté, le marché américain va préférer la fiction et les formats courts.

Nadine Robert, présidente et éditrice de Comme des géants

Transmettre l’envie de lire

Sans s’attarder à un thème en particulier, l’éditrice prône la diversité des histoires et les récits qui abordent des enjeux importants. « J’essaie de me mettre dans la peau d’un enfant, quand je fais la sélection des titres », dit-elle, le sourire aux lèvres.

Dans Le vaillant petit gorille, écrit par Nadine Robert, illustré par Gwendal Le Bec et publié chez Comme des géants, elle souhaitait mettre en avant les fausses perceptions. Le défi était de transposer cet enjeu dans un récit que les enfants sont capables de comprendre. Ce titre (The Brave Little Gorilla) sera d’ailleurs le premier traduit et publié par Milky Way Picture Books, le 31 août.

« Mon objectif est d’éditer des livres illustrés de qualité, que ce soit d’un point de vue artistique ou littéraire, afin de donner la passion de la lecture », souligne Nadine Robert.

Pourquoi Milky Way Picture Books ?

IMAGE FOURNIE PAR MILKY WAY PICTURE BOOKS

Le logo de Milky Way Picture Books, dessiné par l’illustratrice italienne Chiara Baglioni, représente un enfant coiffé d’une tête de cheval.

Loin de faire référence à la Voie lactée, Milky Way est plutôt un hommage au cheval blanc du même nom, un personnage créé par Maurice Sendak et Ruth Krauss dans Charlotte and the White Horse. Nadine Robert a été marquée par la poésie et le mystère qui émanent de ce « récit atmosphérique ». Nul hasard si le logo, dessiné par l’illustratrice italienne Chiara Baglioni, représente un enfant coiffé d’une tête de cheval.