À 80 ans, l'écrivain témoigne de ses premiers succès et de son « grand chagrin »

Léa Harvey Le Soleil

Comment fête-t-on ses 50 ans de métier et son 80anniversaire ? Assez modestement en temps de pandémie, affirme Yves Beauchemin. Des nouvelles de l’auteur, qui s’est exilé dans sa maison de campagne des Cantons-de-l’Est il y a 15 mois. Question de se protéger de la COVID-19, mais aussi pour se pencher sur un nouvel ouvrage.

« J’ai fêté au chalet, avec des amis qui ont essayé de me réconforter en me disant que je n’avais que la moitié de ma vie de faite. Moi, j’ai des doutes. Et j’espère ne pas me rendre aussi loin que ça parce que sinon, dans quel état je vais me retrouver ! », raconte en riant Yves Beauchemin, au bout du fil.

Lisez la suite sur le site du Soleil