Ces jours-ci, Philippe Girard enchaîne les entrevues comme ça ne lui était jamais arrivé depuis ses débuts.

Éric Moreault
Le Soleil

Un agenda de premier ministre, dit-il un peu éberlué après un entretien avec le Rolling Stone France. L’objet de cet émoi ? La publication de Leonard Cohen – Sur un fil, chez Casterman, biographie illustrée du légendaire poète et chanteur québécois (1934-2016). Une tâche ardue qu’il a peiné à achever, souvent sur le bord de tout abandonner. « Si je ne l’avais pas autant aimé, je n’aurais pas été capable de donner tout ça. »

Lisez l’article au complet sur le site du Soleil