Le renforcement des mesures sanitaires et l’accélération de la troisième vague dans la capitale contraignent le Salon international du livre de Québec (SILQ) à repousser ses activités. « Les membres du conseil d’administration ont pris la décision de reporter Auteur.e Studio, son projet phare de l’année 2021, et d’annuler les activités prévues dans toutes les écoles », a-t-on annoncé dans un communiqué, jeudi.

Charles-Éric Blais-Poulin Charles-Éric Blais-Poulin
La Presse

Du 7 au 11 avril, un magazine littéraire devait voir défiler une trentaine d’auteurs, de comédiens et de musiciens sur un plateau de télévision du Centre des congrès de Québec. Par respect pour ses participants, Auteur.e Studio est repoussé « dans son intégralité » à une date indéterminée, lorsque « les circonstances seront optimales », précise-t-on. « Le travail accompli ne sera pas perdu. Mais à quelques jours de l’évènement, il s’agit là d’une décision crève-cœur pour l’équipe du SILQ. »

En marge du rendez-vous à la fois virtuel et « présentiel », 43 auteurs devaient animer des rencontres littéraires auprès de plus de 7000 jeunes du primaire et du secondaire. Ce volet est annulé et sera reconduit en 2022.

L’annonce du report du salon littéraire survient après que le maire de Québec, Régis Labeaume, a lancé un appel à l’extrême prudence face à une situation « très dangereuse ». Mercredi, préoccupé par la hausse des nouveaux cas de COVID-19, le premier ministre François Legault avait annoncé une mise « sur pause » jusqu’au 12 avril dans la Communauté métropolitaine de Québec.

« Il aurait été irresponsable de la part des organisateurs d’aller l’avant », indique-t-on dans le communiqué.