Chose promise, chose due.

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

Marc Levy nous avait assuré qu’on n’attendrait pas trop longtemps pour la suite de son thriller C’est arrivé la nuit, lancé en septembre dernier. Voici donc la suite de cette histoire interrompue brusquement alors que Maya disparaissait. Petit rappel : l’agente de voyage est membre d’un groupe secret de hackers, des justiciers virtuels qui combattent, chacun devant leur écran, un groupe de personnages puissants qui souhaitent prendre le contrôle politique et financier de la planète. On n’est pas loin du récit de superhéros dans cet univers où les bons (qui utilisent des moyens pas toujours légaux) combattent les ultra-méchants.

L’action déboule à un rythme effréné et il reste encore plein de mystères à élucider, dont l’identité du 9membre du groupe de hackers qui se rencontrera « en vrai » à Kiev pour préparer un grand coup. Marc Levy tient vraiment un filon avec cette trilogie. Son histoire, qui se déroule simultanément aux quatre coins du globe, est bien ficelée et tient le lecteur en haleine jusqu’à la fin. L’auteur en profite pour dire ce qu’il pense de l’époque, de la crise des réfugiés au capitalisme sauvage. Maintenant, il faut attendre le tome 3. En se demandant : à quand le film ou la série ?

Le crépuscule des fauves
Marc Levy
Robert Laffont Versilio
389 p.
★★★½