(Winnipeg) Un dessinateur de Winnipeg se dit honoré de jouer un petit rôle dans un moment historique après que sa bande dessinée sur la vice-présidente américaine Kamala Harris a été incluse dans les célébrations canadiennes de l’inauguration du président Joe Biden.

Kelly Geraldine Malone
La Presse Canadienne

Kamala au Canada de Kaj Hasselriis faisait partie des présents remis aux personnes qui ont assisté à un évènement virtuel à l’ambassade des États-Unis à Ottawa.

La bande dessinée suit Mme Harris à l’adolescence pendant qu’elle résidait à Montréal.

M. Hasselriis a dit qu’il a été inspiré quand il a entendu comment une jeune Kamala Harris avait organisé une manifestation après que son propriétaire eut interdit aux enfants de son immeuble de jouer au soccer dans la cour.

Il a souligné que de nombreux enfants ont peut-être abandonné la partie, mais que Kamala Harris a choisi d’agir.

M. Hasselriis espère que le livre montre aux enfants qu’ils peuvent faire changer les choses et qu’il en incitera certains à s’impliquer en politique.

« Il leur est utile de savoir que les politiciens étaient autrefois eux-mêmes des enfants », a-t-il déclaré. « Et si vous êtes un enfant, cela signifie que vous pourriez un jour devenir un leader. »

M. Hasselriis a décidé de créer la bande dessinée lorsque M. Biden a nommé Mme Harris comme sa colistière. Elle a été publiée juste avant le débat entre les candidats à la vice-présidence en octobre.

Kamala Harris a vécu à Montréal pendant cinq ans, de l’âge de 12 ans jusqu’à ce qu’elle obtienne son diplôme de l’école secondaire Westmount en 1981.

M. Hasselriis a indiqué que son livre examine également le climat autour du référendum au Québec en 1980 et comment cela peut avoir affecté la vision de la politique de la nouvelle vice-présidente.

« Il est impossible que Kamala Harris ait pu vivre adolescente à Montréal sans avoir cette énorme question politique suspendue au-dessus de sa tête », a-t-il déclaré.

M. Hasselriis a déjà réalisé une bande dessinée intitulée Politikids qui raconte des histoires d’enfance sur le premier ministre Justin Trudeau, l’ancien chef conservateur Andrew Scheer, le chef du NPD Jagmeet Singh et l’ancienne chef du Parti vert Elizabeth May.

Dans les mois avant l’élection fédérale de 2019, il a pu en remettre une copie à chacun des politiciens lors de leurs escales à Winnipeg.

M. Hasselriis a dit ignorer si Mme Harris avait lu sa bande dessinée Kamala au Canada. Il avait envoyé une copie à son bureau du Sénat après sa publication.

Des exemplaires du livre ont également été achetés par le consulat américain à Montréal.

M. Hasselriis a déclaré qu’il espérait que la bande dessinée serait un jour entre les mains de la vice-présidente. Mais pour l’instant, il est heureux de savoir que cela a été inclus dans les célébrations d’inauguration à l’ambassade des États-Unis au Canada.

« Ce que cela signifie, c’est qu’ils célèbrent l’élection de la première femme vice-présidente, la première femme de couleur, la première femme noire », a déclaré M. Hasslriis.

« C’est un moment historique. C’est un évènement majeur. »