(Toronto) L’écrivaine canadienne Margaret Atwood retrouve ses racines littéraires avec un premier recueil de poésie en plus d’une décennie.

La Presse canadienne

La maison d’édition McClelland & Stewart a annoncé lundi que le nouveau recueil de Margaret Atwood, Dearly, sera publié à l’automne.

L’autrice de Toronto a dominé les listes de best-sellers l’an dernier avec la sortie de The Testaments (Les testaments), la suite de son succès « The Handmaid’s Tale » (La servante écarlate).

L’éditeur a précisé que les lecteurs de longue date de l’œuvre de Margaret Atwood tout comme ses admirateurs plus récents reconnaîtront son style unique dans Dearly.

Le recueil est décrit comme une méditation sur « les absences et les fins, le vieillissement et la rétrospection, mais aussi sur les cadeaux et le renouvellement ».

McClelland & Steward précise que Margaret Atwood lira ses poèmes pour la version audio du recueil, qui paraîtra en même temps que la version imprimée, le 10 novembre.