L’écrivain finnois Arto Paasilinna s’est éteint il y a un peu plus d’un an, mais la maison d’édition Denoël vient de faire paraître un roman publié en 1993, Adam & Eve, qui n’avait jamais été traduit en français.

Marie Tison Marie Tison
La Presse

C’est l’occasion de se plonger dans l’univers humoristique de Paasilinna, qui suit cette fois le parcours invraisemblable d’un réparateur de batteries de voiture sur qui s’acharne le mauvais sort. Aadam reprend le contrôle de sa vie en inventant une batterie révolutionnaire, mais il doit alors faire face à un tueur à gages engagé par l’industrie du pétrole.

Les personnages sont savoureux, l’écriture est réjouissante et tout au long du récit rocambolesque, le lecteur se demande avec angoisse comment tout cela va se terminer pour Aadam et son avocate alcoolique Eeva. La fin est à la fois surprenante et jouissive.

★★★½

Adam & Eve. Arto Paasilinna. Denoël. 262 pages.