C’est un rêve qui se réalise. Pas au-delà des étoiles, mais au-delà de l’océan. Julie et Lydia Fontaine Ferron, jumelles de la région de Québec, signent les dessins de la bande dessinée Au-delà des étoiles, dont le premier tome, La naissance d’un crew, vient d’être publié chez Dupuis. Soit la maison belge qui édite le journal Spirou, Gaston Lagaffe, Lucky Luke et Les Nombrils. Entretien en cinq points avec Lesdeuxpareilles, pseudonyme du duo.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Courriel surprise

PHOTO FOURNIE PAR LYDIA ET JULIE FONTAINE FERRON

« On aime beaucoup travailler avec Dupuis. Même à distance, ils nous impliquent beaucoup dans le processus de création », assurent Lesdeuxpareilles, pseudonyme de Lydia et Julie Fontaine Ferron.

« Un matin, on a reçu un courriel d’une éditrice de chez Dupuis », raconte Julie, dont la voix ressemble à s’y méprendre à celle de sa sœur. « Elle nous envoyait le scénario d’Au-delà des étoiles. On ne pouvait pas dire non ! C’était un peu fou. On a monté un dossier de deux planches couleurs, qu’on a envoyé pour que ça passe devant un comité. Deux semaines plus tard, on signait pour trois albums d’Au-delà des étoiles chez Dupuis. »

Les jumelles croient qu’un scénariste (avec qui Julie avait déjà travaillé) a parlé de leur travail – positivement, on le suppose. « C’est vraiment un rêve, dit Lydia. On ne le réalise pas encore vraiment. » Il faut dire que la pandémie a, malheureusement, forcé l’annulation des évènements auxquels elles auraient dû participer.

D’autres livres des sœurs Fontaine Ferron

  • La bataille de bouffe, texte de Stéphanie Richard, illustrations de Julie Fontaine Ferron, collection Petit Poucet, éditions Québec Amérique

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    La bataille de bouffe, texte de Stéphanie Richard, illustrations de Julie Fontaine Ferron, collection Petit Poucet, éditions Québec Amérique

  • Luna, elfe de lune, scénario de Lylian et d’Elodie Tirel, dessins de Julie Fontaine Ferron, Éditions Michel Quintin

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    Luna, elfe de lune, scénario de Lylian et d’Elodie Tirel, dessins de Julie Fontaine Ferron, Éditions Michel Quintin

  • Un lion à l’école des gars, texte de Maryse Peyskens, illustrations de Lydia Fontaine Ferron, éditions Dominique et compagnie

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Un lion à l’école des gars, texte de Maryse Peyskens, illustrations de Lydia Fontaine Ferron, éditions Dominique et compagnie

1/3
  •  
  •  
  •  

Destin unique

Elles assurent que c’est vrai : Julie et Lydia Fontaine Ferron sont nées lors d’une tempête de neige tardive, le 31 mai (!) 1986, en Abitibi. Enfants, elles ont lu les séries Tintin, Astérix et Archie. « C’est à partir du cégep qu’on a commencé à s’intéresser vraiment à la bande dessinée », précise Lydia. Étudiantes en dessin d’animation au collège Boréal, en Ontario, elles ont découvert des bandes dessinées « traitées d’une façon plus cinématographique », dit Julie.

Les sœurs Fontaine Ferron ont ensuite travaillé en jeu vidéo – leur maîtrise de la profondeur et des mouvements fluides est frappante dans Au-delà des étoiles. « De fil en aiguille, notre parcours a fait en sorte qu’on a déniché des contrats d’illustration, puis de bande dessinée », résume Lydia.

  • Extrait d’Au-delà des étoiles, tome 1 : La naissance d’un crew, scénario de Cee Cee Mia, dessins de Lesdeuxpareilles, éditions Dupuis

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Extrait d’Au-delà des étoiles, tome 1 : La naissance d’un crew, scénario de Cee Cee Mia, dessins de Lesdeuxpareilles, éditions Dupuis

  • Extrait d’Au-delà des étoiles, tome 1 : La naissance d’un crew, scénario de Cee Cee Mia, dessins de Lesdeuxpareilles, éditions Dupuis

    PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

    Extrait d’Au-delà des étoiles, tome 1 : La naissance d’un crew, scénario de Cee Cee Mia, dessins de Lesdeuxpareilles, éditions Dupuis

1/2
  •  
  •  

Hip-hop

Les jumelles ne font pas de hip-hop. Dessiner Au-delà des étoiles, qui raconte le parcours d’une bande de jeunes qui forment une troupe de danse, leur en a évidemment donné le goût. « Mais je me dis que je suis trop vieille pour ça ! », dit Lydia en rigolant. L’autrice de la série, la Franco-Belge Cee Cee Mia, a quant à elle fait du hip-hop, comme ses enfants.

Ç’a été un défi, mais en tant que dessinatrices, on aime sortir de notre zone de confort. Ça permet à notre dessin d’évoluer.

Lydia Fontaine Ferron, illustratrice

Travail à quatre mains

Comment s’organise-t-on, à deux ? « Quand on reçoit le scénario, on le divise en plusieurs séquences et on se les sépare, explique Julie. Si je fais le storyboard d’une page, je l’envoie à Lydia, qui fait le crayonné. Quand elle a terminé, elle me renvoie la page et je la colore. De cette façon-là, on a découvert que les pages gardent une certaine uniformité et que le style de l’une et de l’autre évolue. » Elles citent leur biographie chez Dupuis : « Le travail des deux sœurs est une subtile alchimie évolutive qui n’appartient qu’à elles. »

Dans la vie et dans l’album

  • Centre hospitalier de Carcassonne, en France, en photo...

    PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE CEE CEE MIA

    Centre hospitalier de Carcassonne, en France, en photo...

  • … et en dessin dans Au-delà des étoiles.

    PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE CEE CEE MIA

    … et en dessin dans Au-delà des étoiles.

  • Collège Varsovie de Carcassonne, en France, en photo…

    PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE CEE CEE MIA

    Collège Varsovie de Carcassonne, en France, en photo…

  • … et en dessin dans Au-delà des étoiles.

    PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE CEE CEE MIA

    … et en dessin dans Au-delà des étoiles.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Je voudrais voir Carcassonne

Au-delà des étoiles est campé dans un quartier multiethnique de Carcassonne, ville du sud de la France. « L’autrice nous a donné quelques références photo, dit Julie. Par chance, Google Map existe ! On a donc regardé beaucoup de photos pour s’inspirer. » Détail : les jumelles n’ont encore jamais eu la chance d’aller en France. « Au début, on avait un style un peu trop américain dans les structures de bâtiments, se souvient Julie. Il a fallu revisiter notre façon de dessiner. » Le résultat est bluffant.

Dessiner le premier tome a demandé presque deux ans de travail, entrecoupés d’autres contrats. « On est en train de terminer le deuxième album, dit Lydia. Ça prend beaucoup moins de temps, puisqu’on a plus de facilité avec le style graphique et les personnages. Ça va super bien. » Il reste encore un troisième tome d’Au-delà des étoiles à dessiner. « On souhaite que la série continue, lance Lydia, mais ce n’est jamais certain. »

Des amis hip

C’est l’histoire d’une bande d’adolescents, dans un quartier populaire français. Quand Sami met au défi ses amis de faire du hip-hop, ils décident de former un « crew », une équipe. Au fil des pages illustrées dans un style vivant par les sœurs Lydia et Julie Fontaine Ferron, on découvre les amours, les familles, mais aussi les tentations des jeunes de la bande. C’est accrocheur, à réserver aux adolescents (on y lit, par exemple, « Je buterai tous ceux qui me feront chier »).

PHOTO FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Au-delà des étoiles, tome 1 : La naissance d’un crew, scénario de Cee Cee Mia, dessins de Lesdeuxpareilles, éditions Dupuis

Au-delà des étoiles, tome 1 : La naissance d’un crew. Scénario de Cee Cee Mia. Dessin de Lesdeuxpareilles. Éditions Dupuis. Dès 12 ans.

Découvrez les figures du hip-hop sur YouTube