Tel qu’attendu, la crise sanitaire a fourni un plein réservoir de munitions aux autrices et auteurs québécois, et le projet Récits infectés peut en témoigner.

Sylvain Sarrazin Sylvain Sarrazin
La Presse

Dans ce recueil dirigé par Léonore Brassard, doctorante en littérature à l’Université de Montréal, 23 écrivains ont ainsi été invités à narrer l’impact et la perception de l’épidémie de COVID-19.

Parmi les plumes signant ces textes de fiction, on retrouve notamment Catherine Mavrikakis, Nicolas Chalifour, Régine Robin, Marie-Céline Agnant et de nombreux scribes universitaires, chacun façonnant une facette du prisme coronaviral en y injectant son ressenti personnel.

« Les textes du collectif Récits infectés tentent de prendre la mesure tragique, comique, porteuse d’utopies ou de désastres de la crise, et de la traduire à travers un récit », indiquent les éditeurs Léonore Brassard et Benjamin Gagnon Chainey, qui ont cherché à préserver une saveur de spontanéité, les écrits ayant été composés en trois semaines à peine et transmis au début de juin.

Les textes sont offerts en ligne sur un site consacré et téléchargeables à la pièce en format PDF.

> Lisez les textes du recueil