Le gouvernement du Canada repousse d’un an sa présence en tant qu’invité d’honneur à la prestigieuse Foire du livre de Francfort. Il sera en vedette en 2021, au lieu de 2020, puisque les trois autres pays futurs invités d’honneur − l’Espagne, la Slovénie et l’Italie – ont accepté de retarder aussi d’un an leur participation.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

« La Foire du livre de Francfort offre aux créateurs canadiens une occasion sans précédent de présenter leurs œuvres dans le cadre de la plus grande foire commerciale du domaine de l’édition au monde. Nous voulons que nos créateurs aient la plus grande scène possible pour briller et profiter de cet honneur, et c’est dans cet esprit que le Canada repousse son rôle d’un an », lit-on dans le communiqué officiel du gouvernement fédéral.

L’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) s’est dite soulagée de cette annonce. « L’invitation d’honneur du Canada est une occasion d’affaires et de rayonnement inouïe pour les éditeurs et les auteurs d’ici. En 2021, notre présence sera plus attendue que jamais », a relevé Arnaud Foulon, président de l’ANEL.