Quelques suggestions de bandes dessinées à découvrir.

Jean Siag Jean Siag
La Presse

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Kiki, Do you love me ?

La mythique série policière belge, qui a plusieurs fois changé de mains, a été reprise de fort jolie manière l’an dernier par les frangins Blutch et Robber. Après une première version en noir et blanc, voici l’album couleur bonifié que Dupuis vient de faire paraître.

  • Extrait de Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu, de Blutch & Robber

    IMAGE FOURNIE PAR DUPUIS

    Extrait de Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu, de Blutch & Robber

  • Extrait de Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu, de Blutch & Robber

    IMAGE FOURNIE PAR DUPUIS

    Extrait de Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu, de Blutch & Robber

  • Extrait de Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu, de Blutch & Robber

    IMAGE FOURNIE PAR DUPUIS

    Extrait de Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu, de Blutch & Robber

1/3
  •  
  •  
  •  

Cette fois, Tif et Tondu, devenus des « justi-romanciers », lancent un polar baptisé L’antiquaire sauvage, dans lequel ils racontent comment ils ont piégé l’antiquaire des stars, Patrice Goret de Saint-Guy, qui possédait une soixantaine de toiles (volées) signées par de grands maîtres — un roman que Robber a vraiment écrit ! Mais le jour du lancement de leur bouquin, ils sont surpris par la fille de l’antiquaire, qui met le feu à la librairie et tente d’assassiner Tif — en clamant l’innocence de son père.

IMAGE FOURNIE PAR DUPUIS

Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu, de Blutch & Robber

C’est le début des ennuis de notre célèbre duo, qui devra élucider un autre mystère : la disparition de leur amie Kiki, comtesse Amélie d’Yeu (personnage créé en 1969). Les deux intrigues s’entremêleront assez habilement jusqu’au dénouement imprévisible (et hilarant). Un album plein d’humour et de rebondissements que Blutch et Robber ont situé dans les années 80 (années sans cellulaires, vous noterez), avec des dessins aux traits clairs et vifs, où l’on nage dans l’action et parfois même dans l’absurde (avec cette cape de l’invisibilité), qui nous font oublier (un temps) les mesures de distanciation physique et de confinement.

Blutch et Robber ont parlé d’un « one shot », mais vu le succès critique et public de cet album, pourquoi ne pas en faire un ou deux autres ?

★★★★

Mais où est Kiki ? Une aventure de Tif et Tondu. De Blutch & Robber. Dupuis. 78 pages.

Offert sur le site web de Dupuis, en librairie (commandes en ligne), sur Izneo et Apple Books.

Mystères africains

IMAGE FOURNIE PAR DARGAUD

Extrait du Lion de Judah, de Stephen Desberg et Hugues Labiano

Qui est vraiment John Wallace ? Un double assassin condamné aux travaux forcés dans un camp kényan ? Un aristocrate anglais dont la vie s’écroule ? Ou encore un homme ensorcelé, qui doit partager son esprit avec celui d’un lion blessé ? L’homme, insaisissable, est un peu tout cela à la fois…

Il plane sur cet album signé Desberg et Labiano (le duo derrière Black Op) un mélange de sorcellerie et de réalisme d’une grande cruauté, qui peut laisser pantois. Mais pour peu qu’on accepte cet amalgame, on se retrouve happé dans cette histoire plantée dans l’Afrique coloniale des années 20, à suivre cet homme mystérieux, pourchassé par une belle sorcière plus mystérieuse encore.

IMAGE FOURNIE PAR DARGAUD

Le lion de Judah, de Stephen Desberg et Hugues Labiano

Le scénario ne manque pas de souffle et la signature graphique de Labiano, avec ses visages torturés, ajoute beaucoup à l’ambiance. Ce premier tome d’un triptyque à venir laisse présager une belle suite.

★★★½

Le lion de Judah. De Stephen Desberg et Hugues Labiano. Dargaud. 56 pages.

Offert en librairie (commandes en ligne), sur Izneo, iBook et Google Play.

L’appel de la catastrophe

IMAGE FOURNIE PAR SARBACANE

Extrait de Crépuscule Velvet, de Vitt Moretta

Il s’agit d’une version couleur du premier roman graphique de la jeune bédéiste italienne Vittoria Moretta. Ça commence par ce qui pourrait paraître un récit anodin. Trois grands ados d’un bled perdu traversent une forêt pour se rendre dans un bar, le Sea Breeze, faire la fête. 

L’un deux, Liam, doit d’ailleurs y faire la rencontre d’une actrice vamp appelée Velvet — il a gagné un concours pour passer l’après-midi avec elle ! Et puis, petit à petit, les pierres s’ajoutent une à une pour tout faire dérailler. Il y a cette rencontre absurde entre le timide Liam et la dépressive et psychotique Velvet, mais pas seulement. En fait, au cours de cette fête, fréquentée par toutes sortes de gens — de l’itinérant suicidaire au riche homme d’affaires —, tout va dégénérer.

IMAGE FOURNIE PAR SARBACANE

Crépuscule Velvet, de Vitt Moretta

Il y a même un groupe de scouts, qui se retrouvera au cœur de cet embrasement où tout ira pour le pire. Un album à la fois loufoque, absurde et délirant.

★★★½

Crépuscule Velvet. De Vitt Moretta. Sarbacane. 169 pages.

Offert sur le site web de Sarbacane et en librairie (commandes en ligne).

Aventures agricoles

IMAGE FOURNIE PAR DARGAUD

Extrait de Yasmina et les mangeurs de patates, de Wauter Mannaert

La jeune Yasmina n’a qu’une passion : la cuisine. Pour aider son père à joindre les deux bouts, elle lui prépare des festins à partir des légumes glanés chez ses copains Cyrille et Marco. Mais voilà qu’un jour, les jardins sont rasés pour faire place à une culture extensive de patates… qui rendent accros ! Tous ceux qui y goûtent perdent le contrôle ; le village est menacé. Yasmina décide de faire la lumière sur cette étrange pandémie en compagnie de sa voisine, chercheuse en réclusion forcée.

Voilà un album pétillant, jamais moralisateur, qui pose en sourdine des questions essentielles sur l’industrie agroalimentaire. Le dénouement est peut-être un peu facile, mais on s’y rend le sourire aux lèvres, notamment grâce aux dessins expressifs et au découpage ingénieux du bédéiste belge Wauter Mannaert.

IMAGE FOURNIE PAR DARGAUD

Yasmina et les mangeurs de patates, de Wauter Mannaert

Un album à savourer sans modération, tant pour les jeunes que pour les plus grands.

★★★½

Yasmina et les mangeurs de patates. Wauter Mannaert. Dargaud. 144 pages.

Offert en librairie, sur Izneo, Apple Books, Google Play, par prêt numérique à la Bibliothèque nationale et gratuitement (pour une durée limitée) sur le site Dargaud.com.

Quatre adresses où commander des bandes dessinées

> Consultez le site web des Libraires

> Consultez le site web de la Librairie Z

> Consultez le site web de la librairie Imaginaire

> Consultez le site web de Renaud-Bray