Un bon livre, c’est génial pour s’évader et… améliorer ses aptitudes scolaires sans s’en rendre compte. Seulement voilà, les enfants ont déjà lu (et relu !) tous leurs albums, romans et bandes dessinées ? Voici 25 suggestions parmi les meilleures parutions de 2019 et 2020. À emprunter virtuellement à la bibliothèque ou à commander en ligne.

Marie Allard Marie Allard
La Presse

Pour les petits

  • SI VOUS AIMEZ… CHANTER
Quatre amis – Bébert, Manu, Babi et Mini – s’ennuient, car il pleut chez eux depuis 100 jours. Ils décident d’aller faire un pique-nique sur… une montagne à l’abri de l’eau. Joyeusement illustré par Marianne Ferrer, ce conte est doublé d’une version audio, narrée par la voix rassurante de Bruno Marcil. Une vingtaine de chansons, dont À la queue leu leu, rappée par Jérôme Minière et Ariane Moffatt, ponctuent le récit. Charmant pour les tout-petits.
Un pique-nique au soleil, l’extraordinaire voyage de la bande à Bébert, conte de Christiane Duchesne et Jérôme Minière, illustré par Marianne Ferrer, éditions La montagne secrète. Dès 1 an.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… CHANTER
    Quatre amis – Bébert, Manu, Babi et Mini – s’ennuient, car il pleut chez eux depuis 100 jours. Ils décident d’aller faire un pique-nique sur… une montagne à l’abri de l’eau. Joyeusement illustré par Marianne Ferrer, ce conte est doublé d’une version audio, narrée par la voix rassurante de Bruno Marcil. Une vingtaine de chansons, dont À la queue leu leu, rappée par Jérôme Minière et Ariane Moffatt, ponctuent le récit. Charmant pour les tout-petits.
    Un pique-nique au soleil, l’extraordinaire voyage de la bande à Bébert, conte de Christiane Duchesne et Jérôme Minière, illustré par Marianne Ferrer, éditions La montagne secrète. Dès 1 an.

  • SI VOUS AIMEZ… OBSERVER
Plusieurs familles habitent au 3, rue des Biscottes. Au rez-de-chaussée, il y a la famille Lapin, qui prépare l’anniversaire du petit dernier. Au deuxième étage, vivent d’un côté des renards et de l’autre, un ours enrhumé. Au troisième se côtoient des souris et des chats, heureusement anthropomorphisés. Aussi charmant que captivant, ce grand album de Marianne Dubuc permet de suivre plusieurs histoires en parallèle. C’est un terreau de rêve pour stimuler le langage, le sens de l’observation et l’imagination des enfants.
Chez toi chez moi, de Marianne Dubuc, éditions Casterman. Dès 3 ans.

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… OBSERVER
    Plusieurs familles habitent au 3, rue des Biscottes. Au rez-de-chaussée, il y a la famille Lapin, qui prépare l’anniversaire du petit dernier. Au deuxième étage, vivent d’un côté des renards et de l’autre, un ours enrhumé. Au troisième se côtoient des souris et des chats, heureusement anthropomorphisés. Aussi charmant que captivant, ce grand album de Marianne Dubuc permet de suivre plusieurs histoires en parallèle. C’est un terreau de rêve pour stimuler le langage, le sens de l’observation et l’imagination des enfants.
    Chez toi chez moi, de Marianne Dubuc, éditions Casterman. Dès 3 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LES LETTRES
Créer un abécédaire à la fois ludique, éducatif et joli, c’est la mission que s’est donnée Anne-Marie Labrecque, titulaire d’un doctorat en éducation et mère de trois enfants. C’est réussi. Dans cet album coloré, les 26 lettres de l’alphabet sont présentées plusieurs fois, à l’intérieur de phrases rigolotes comme « Sébastien Sarrazin soupe avec Sultan son serpent savant ». Trouver les « S » dans la phrase devient un jeu. Très utile pour préparer les tout-petits à la lecture et à l’écriture.
Le monde des lettres, texte d’Anne-Marie Labrecque, illustrations de Mathieu Dionne St-Arneault, éditions Barnabé. Dès 3 ans.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LES LETTRES
    Créer un abécédaire à la fois ludique, éducatif et joli, c’est la mission que s’est donnée Anne-Marie Labrecque, titulaire d’un doctorat en éducation et mère de trois enfants. C’est réussi. Dans cet album coloré, les 26 lettres de l’alphabet sont présentées plusieurs fois, à l’intérieur de phrases rigolotes comme « Sébastien Sarrazin soupe avec Sultan son serpent savant ». Trouver les « S » dans la phrase devient un jeu. Très utile pour préparer les tout-petits à la lecture et à l’écriture.
    Le monde des lettres, texte d’Anne-Marie Labrecque, illustrations de Mathieu Dionne St-Arneault, éditions Barnabé. Dès 3 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… VOUS AMUSER
Pauvre Loubidou ! En sortant de son terrier, il a été attrapé par un monstre. Pour distraire le méchant monstre – et l’empêcher de le manger tout cru –, Loubidou lui dit qu’il voit un prince et un chat, avec la tête en bas. Aussi coloré qu’inventif, cet album de Caroline Merola fait découvrir de nouveaux horizons aux enfants. Il suffit de virer le livre à l’envers – et de changer de perspective – pour voir des merveilles.
Lou le malin, texte et illustrations de Caroline Merola, éditions Édito jeunesse. Dès 4 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR ÉDITO JEUNESSE

    SI VOUS AIMEZ… VOUS AMUSER
    Pauvre Loubidou ! En sortant de son terrier, il a été attrapé par un monstre. Pour distraire le méchant monstre – et l’empêcher de le manger tout cru –, Loubidou lui dit qu’il voit un prince et un chat, avec la tête en bas. Aussi coloré qu’inventif, cet album de Caroline Merola fait découvrir de nouveaux horizons aux enfants. Il suffit de virer le livre à l’envers – et de changer de perspective – pour voir des merveilles.
    Lou le malin, texte et illustrations de Caroline Merola, éditions Édito jeunesse. Dès 4 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LES ÉMOTIONS
Petit Jim vit à la campagne. Pour ses 6 ans, il reçoit un petit chien, Kiki. Petit Jim et Kiki sont inséparables. Ils jouent ensemble, dorment ensemble, vont cueillir des framboises ensemble. Quand Kiki meurt écrasé par une voiture, la peine de Petit Jim – et du lecteur – est vive. Tout en douceur, cet album aborde l’amour, le deuil et les rituels apaisants à hauteur d’enfant.
Petit Jim, Kiki et la camionnette, texte de Gilles Chouinard, illustrations Caroline Hamel, Les éditions de la Bagnole. Dès 4 ans.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LES ÉMOTIONS
    Petit Jim vit à la campagne. Pour ses 6 ans, il reçoit un petit chien, Kiki. Petit Jim et Kiki sont inséparables. Ils jouent ensemble, dorment ensemble, vont cueillir des framboises ensemble. Quand Kiki meurt écrasé par une voiture, la peine de Petit Jim – et du lecteur – est vive. Tout en douceur, cet album aborde l’amour, le deuil et les rituels apaisants à hauteur d’enfant.
    Petit Jim, Kiki et la camionnette, texte de Gilles Chouinard, illustrations Caroline Hamel, Les éditions de la Bagnole. Dès 4 ans.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour les enfants

  • SI VOUS AIMEZ… IMAGINER
Gilles adore son livre Raymond le bison. Il l’emmène au parc, chez le dentiste, même à la piscine ! Un jour, la mère de Gilles rapporte par erreur Raymond le bison à la bibliothèque. Projeté dans la chute à livres, le bison a un tel choc qu’il sort de ses pages. Charmant comme tout, ce roman abondamment illustré est une ode à la lecture et à l’amitié. Pour stimuler l’imagination, foi de cornichon au citron (il faut lire Raymond le bison pour comprendre).
Raymond le bison, texte de Lou Beauchesne, illustrations de Kate Chappell, éditions La Courte échelle. Dès 7 ans.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… IMAGINER
    Gilles adore son livre Raymond le bison. Il l’emmène au parc, chez le dentiste, même à la piscine ! Un jour, la mère de Gilles rapporte par erreur Raymond le bison à la bibliothèque. Projeté dans la chute à livres, le bison a un tel choc qu’il sort de ses pages. Charmant comme tout, ce roman abondamment illustré est une ode à la lecture et à l’amitié. Pour stimuler l’imagination, foi de cornichon au citron (il faut lire Raymond le bison pour comprendre).
    Raymond le bison, texte de Lou Beauchesne, illustrations de Kate Chappell, éditions La Courte échelle. Dès 7 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LE HOCKEY
Grégory veut gagner la Coupe Stanley, remise lors du tournoi de hockey-balle de son école. Comment faire gagner son équipe, les Bâtons-de-popsicle ? Dans ce livre dont vous êtes le héros, c’est au lecteur de décider. C’est efficace et comique – au point d’avoir envie de tester tous les scénarios possibles. On enfile les pages sans s’en rendre compte, pour le plaisir.
Les héros de la classe, tome 11, La grande finale de Grégory, texte de Jocelyn Boisvert, illustrations de Philippe Germain,
 Les éditions FouLire. Dès 8 ans.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LE HOCKEY
    Grégory veut gagner la Coupe Stanley, remise lors du tournoi de hockey-balle de son école. Comment faire gagner son équipe, les Bâtons-de-popsicle ? Dans ce livre dont vous êtes le héros, c’est au lecteur de décider. C’est efficace et comique – au point d’avoir envie de tester tous les scénarios possibles. On enfile les pages sans s’en rendre compte, pour le plaisir.
    Les héros de la classe, tome 11, La grande finale de Grégory, texte de Jocelyn Boisvert, illustrations de Philippe Germain,
 Les éditions FouLire. Dès 8 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… JOUER AVEC LES MOTS
Fascinée par l’œuvre de Réjean Ducharme, la comédienne Catherine Trudeau a laissé parler son cœur – c’est elle qui le dit. Le résultat : un chouette roman qui donne vie à Bérénice, une jeune fille bien « tannée » d’avoir un prénom qui rime avec Elvis et saucisse. Abondamment illustré par Cyril Doisneau, ce bouquin touchera les préadolescents qui sentent parfois, eux aussi, qu’ils manquent d’air.
Bérénice ou la fois où j’ai presque fait la grève de tout !, texte de Catherine Trudeau, illustrations de Cyril Doisneau,
Les éditions de la Bagnole. Dès 9 ans.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… JOUER AVEC LES MOTS
    Fascinée par l’œuvre de Réjean Ducharme, la comédienne Catherine Trudeau a laissé parler son cœur – c’est elle qui le dit. Le résultat : un chouette roman qui donne vie à Bérénice, une jeune fille bien « tannée » d’avoir un prénom qui rime avec Elvis et saucisse. Abondamment illustré par Cyril Doisneau, ce bouquin touchera les préadolescents qui sentent parfois, eux aussi, qu’ils manquent d’air.
    Bérénice ou la fois où j’ai presque fait la grève de tout !, texte de Catherine Trudeau, illustrations de Cyril Doisneau,
Les éditions de la Bagnole. Dès 9 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LA LIBERTÉ
Pipo, 11 ans, est une jeune fille débrouillarde, qui a pour animal de compagnie un rat nommé Sportif. Elle vit chez Hélène, en attendant que son père revienne la chercher. Le jour où Hélène est transférée dans un centre pour personnes âgées, Pipo part en quête de son père. Inspiré de Fifi Brindacier, ce roman fantaisiste se passe dans un monde imaginaire, où les parents travaillent trop (!). Parfait pour débrancher les jeunes de leurs écrans et leur donner envie de vivre librement.
Pipo, texte d’Amélie Dumoulin, illustrations de Todd Steward, Les Éditions Québec Amérique. Dès 10 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE

    SI VOUS AIMEZ… LA LIBERTÉ
    Pipo, 11 ans, est une jeune fille débrouillarde, qui a pour animal de compagnie un rat nommé Sportif. Elle vit chez Hélène, en attendant que son père revienne la chercher. Le jour où Hélène est transférée dans un centre pour personnes âgées, Pipo part en quête de son père. Inspiré de Fifi Brindacier, ce roman fantaisiste se passe dans un monde imaginaire, où les parents travaillent trop (!). Parfait pour débrancher les jeunes de leurs écrans et leur donner envie de vivre librement.
    Pipo, texte d’Amélie Dumoulin, illustrations de Todd Steward, Les Éditions Québec Amérique. Dès 10 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LES UNIVERS INVENTÉS
Violette Hurlevent ouvre la fenêtre de sa nouvelle chambre, au rez-de-chaussée. Elle saute dans la cour, pour fuir son père violent. Avec son chien Pavel, elle arpente le jardin, pour découvrir qu’il est grand. C’est le Jardin Sauvage, un lieu habité par des taupes, des loups et des « Jardiniens ». Costaud, ce roman est idéal pour les bons lecteurs. Violette et son chien Pavel, qui parle, sont attachants et le monde qu’ils découvrent est fascinant. À lire, parce que chacun doit apprendre à composer avec sa part d’ombre.
Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage, texte de Paul Martin, illustrations de Jean-Baptiste Bourgeois, éditions Sarbacane. Dès 10 ans.

    PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LES UNIVERS INVENTÉS
    Violette Hurlevent ouvre la fenêtre de sa nouvelle chambre, au rez-de-chaussée. Elle saute dans la cour, pour fuir son père violent. Avec son chien Pavel, elle arpente le jardin, pour découvrir qu’il est grand. C’est le Jardin Sauvage, un lieu habité par des taupes, des loups et des « Jardiniens ». Costaud, ce roman est idéal pour les bons lecteurs. Violette et son chien Pavel, qui parle, sont attachants et le monde qu’ils découvrent est fascinant. À lire, parce que chacun doit apprendre à composer avec sa part d’ombre.
    Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage, texte de Paul Martin, illustrations de Jean-Baptiste Bourgeois, éditions Sarbacane. Dès 10 ans.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour les adolescents

  • SI VOUS AIMEZ… LA FANTASY
Babette, adolescente d’une quinzaine d’années, fuit la guerre avec son jeune frère Odilon. Le petit cherche Terre Promise, un lieu où tous vivent en paix, selon la légende. Ensemble, ils seront recueillis par Dammal, un poète qui navigue en radeau sur le fleuve Mirrifique. Annie Bacon, Québécoise dont c’est le premier roman publié en France, offre un roman riche, qui mêle fantasy et grande humanité.
Créatif et plein d’espoir.
La promesse du fleuve, Annie Bacon, éditions Castelmore. Dès 11 ans.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LA FANTASY
    Babette, adolescente d’une quinzaine d’années, fuit la guerre avec son jeune frère Odilon. Le petit cherche Terre Promise, un lieu où tous vivent en paix, selon la légende. Ensemble, ils seront recueillis par Dammal, un poète qui navigue en radeau sur le fleuve Mirrifique. Annie Bacon, Québécoise dont c’est le premier roman publié en France, offre un roman riche, qui mêle fantasy et grande humanité.
Créatif et plein d’espoir.
    La promesse du fleuve, Annie Bacon, éditions Castelmore. Dès 11 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LA POÉSIE
« Je regarde les élèves de secondaire 5/Je les trouve beaux et niaiseux/Comme d’immenses gorilles au soleil », écrit Jean-Christophe Réhel dans Peigner le feu. Ce recueil de poésie raconte l’entrée au secondaire d’un garçon. Il en a le vertige. Un vertige que l’on reconnaît ; c’est celui qu’on ressent quand on change d’univers. « Tout le monde se cache derrière un brouillard/Le mien est bleu/Et n’a jamais embrassé personne avec la langue encore. »
Peigner le feu, Jean-Christophe Réhel, éditions La courte échelle. Dès 12 ans.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LA POÉSIE
    « Je regarde les élèves de secondaire 5/Je les trouve beaux et niaiseux/Comme d’immenses gorilles au soleil », écrit Jean-Christophe Réhel dans Peigner le feu. Ce recueil de poésie raconte l’entrée au secondaire d’un garçon. Il en a le vertige. Un vertige que l’on reconnaît ; c’est celui qu’on ressent quand on change d’univers. « Tout le monde se cache derrière un brouillard/Le mien est bleu/Et n’a jamais embrassé personne avec la langue encore. »
    Peigner le feu, Jean-Christophe Réhel, éditions La courte échelle. Dès 12 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LES ROMANS RÉALISTES
Thomas, 15 ans, est tourmenté par le désir de revoir sa mère, partie sans donner de nouvelles. Son ami Sam passe plutôt son temps à créer des vidéos (et à se créer des ennuis !), tandis que sa copine Éliane se passionne pour la sauvegarde des bélugas. Un peu éparpillé, mais aussi émouvant que captivant, ce roman nuancé arrive à aborder avec brio des thèmes aussi divers que l’environnement, l’alcoolisme, la dépression, l’amitié et la vie numérique.
J’avais tout prévu sauf les bélugas, Andrée Poulin, collection Zèbre, éditions Bayard Canada. Dès 12 ans.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LES ROMANS RÉALISTES
    Thomas, 15 ans, est tourmenté par le désir de revoir sa mère, partie sans donner de nouvelles. Son ami Sam passe plutôt son temps à créer des vidéos (et à se créer des ennuis !), tandis que sa copine Éliane se passionne pour la sauvegarde des bélugas. Un peu éparpillé, mais aussi émouvant que captivant, ce roman nuancé arrive à aborder avec brio des thèmes aussi divers que l’environnement, l’alcoolisme, la dépression, l’amitié et la vie numérique.
    J’avais tout prévu sauf les bélugas, Andrée Poulin, collection Zèbre, éditions Bayard Canada. Dès 12 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LES AVENTURES
Félix Knutsson, 12 ans, vit à Vancouver avec sa mère, qui a du mal à garder ses emplois. Il faut dire qu’elle n’endure pas les gens stupides. Avant, tous deux habitaient dans le bungalow de la grand-mère de Félix. À sa mort, ils ont acheté un condo, qu’il a fallu vendre à perte quand l’immeuble s’est mis à s’enfoncer. Félix et sa mère ont déménagé dans un appartement, puis dans un autre, avant de vivre dans un Westfalia… Fin et nuancé, ce roman sur un ado débrouillard, ayant une vie hors du commun, passionne et touche.
Sans domicile fixe, Susin Nielsen, traduction de Rachel Martinez, éditions La courte échelle. Dès 12 ans.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LES AVENTURES
    Félix Knutsson, 12 ans, vit à Vancouver avec sa mère, qui a du mal à garder ses emplois. Il faut dire qu’elle n’endure pas les gens stupides. Avant, tous deux habitaient dans le bungalow de la grand-mère de Félix. À sa mort, ils ont acheté un condo, qu’il a fallu vendre à perte quand l’immeuble s’est mis à s’enfoncer. Félix et sa mère ont déménagé dans un appartement, puis dans un autre, avant de vivre dans un Westfalia… Fin et nuancé, ce roman sur un ado débrouillard, ayant une vie hors du commun, passionne et touche.
    Sans domicile fixe, Susin Nielsen, traduction de Rachel Martinez, éditions La courte échelle. Dès 12 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LES VOYAGES INTÉRIEURS
Mikael Dionne, jeune beauceron drogué devenu moine krishna, a 19 ans au début de Mayapur. Parti en Inde séjourner dans la capitale des krishnas, il change de cap, s’installant dans un ashram de yoga dirigé par un gourou très ouvert d’origine américaine. C’est là qu’il apprendra à écouter sa propre voix. Précieux, en cette époque de confinement et de remise en question.
Mayapur, François Gilbert, Leméac jeunesse. Dès 16 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR LEMÉAC JEUNESSE

    SI VOUS AIMEZ… LES VOYAGES INTÉRIEURS
    Mikael Dionne, jeune beauceron drogué devenu moine krishna, a 19 ans au début de Mayapur. Parti en Inde séjourner dans la capitale des krishnas, il change de cap, s’installant dans un ashram de yoga dirigé par un gourou très ouvert d’origine américaine. C’est là qu’il apprendra à écouter sa propre voix. Précieux, en cette époque de confinement et de remise en question.
    Mayapur, François Gilbert, Leméac jeunesse. Dès 16 ans.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bandes dessinées

  • SI VOUS AIMEZ… LA DOUCEUR
Albert en a assez du bruit qu’il y a chez lui. Il sort dans la ruelle, avec un livre. Un tableau de soleil couchant, abandonné parmi les déchets, l’envoûte. Albert s’imagine lisant à la plage. Jusqu’à ce que Colette vienne jardiner dans la ruelle et que Tom y débarque pour jouer au badminton… Dans ce second tome de La bande du Mile End, la douceur du trait d’Isabelle Arsenault fait toujours des merveilles. À savourer comme un bonbon rare.
La quête d’Albert, collection La bande du Mile End, texte et dessins d’Isabelle Arsenault, Les éditions de la Pastèque. Dès 4 ans.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LA DOUCEUR
    Albert en a assez du bruit qu’il y a chez lui. Il sort dans la ruelle, avec un livre. Un tableau de soleil couchant, abandonné parmi les déchets, l’envoûte. Albert s’imagine lisant à la plage. Jusqu’à ce que Colette vienne jardiner dans la ruelle et que Tom y débarque pour jouer au badminton… Dans ce second tome de La bande du Mile End, la douceur du trait d’Isabelle Arsenault fait toujours des merveilles. À savourer comme un bonbon rare.
    La quête d’Albert, collection La bande du Mile End, texte et dessins d’Isabelle Arsenault, Les éditions de la Pastèque. Dès 4 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… ROALD DAHLl
Connu pour Charlie et la chocolaterie, l’auteur britannique Roald Dahl a aussi publié Sacrées sorcières. Marquée par ce roman dans son enfance, Pénélope Bagieu en offre une version très réussie en bande dessinée. L’action se déroule en Angleterre, où un orphelin de 8 ans est confié à sa grand-mère, une sympathique amatrice de petits cigares et de téléromans. Celle-ci lui dévoile l’existence de vraies sorcières, camouflées sous l’apparence de femmes normales. C’est enlevant, amusant et juste assez épeurant.
Sacrées sorcières, texte de Roald Dahl, traduction de Marie Saint-Dizier et Raymond Farré, adaptation en bande dessinée de Pénélope Bagieu, éditions Gallimard. Dès 8 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR GALLIMARD

    SI VOUS AIMEZ… ROALD DAHLl
    Connu pour Charlie et la chocolaterie, l’auteur britannique Roald Dahl a aussi publié Sacrées sorcières. Marquée par ce roman dans son enfance, Pénélope Bagieu en offre une version très réussie en bande dessinée. L’action se déroule en Angleterre, où un orphelin de 8 ans est confié à sa grand-mère, une sympathique amatrice de petits cigares et de téléromans. Celle-ci lui dévoile l’existence de vraies sorcières, camouflées sous l’apparence de femmes normales. C’est enlevant, amusant et juste assez épeurant.
    Sacrées sorcières, texte de Roald Dahl, traduction de Marie Saint-Dizier et Raymond Farré, adaptation en bande dessinée de Pénélope Bagieu, éditions Gallimard. Dès 8 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… RIGOLER
Il fait bon vivre dans la petite ville de Belle-en-Joie. Sauf au 109, rue des Soupirs, une maison qu’on dit hantée. Quand les parents d’Elliott y emménagent, ils trouvent la demeure moins belle que sur l'internet. Mais comme ils sont presque toujours partis en voyage d’affaires, ça fera l’affaire… Tant pis (ou tant mieux !) pour Elliott, qui sera élevé par des fantômes. Charmante et pleine d’humour, cette bande dessinée réussie montre comment les vivants sont souvent plus à craindre que les morts.
109 rue des Soupirs, fantômes à domicile, scénario de Mr Tan, illustrations de Yomgui Dumont, éditions Casterman. Dès 8 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS CASTERMAN

    SI VOUS AIMEZ… RIGOLER
    Il fait bon vivre dans la petite ville de Belle-en-Joie. Sauf au 109, rue des Soupirs, une maison qu’on dit hantée. Quand les parents d’Elliott y emménagent, ils trouvent la demeure moins belle que sur l'internet. Mais comme ils sont presque toujours partis en voyage d’affaires, ça fera l’affaire… Tant pis (ou tant mieux !) pour Elliott, qui sera élevé par des fantômes. Charmante et pleine d’humour, cette bande dessinée réussie montre comment les vivants sont souvent plus à craindre que les morts.
    109 rue des Soupirs, fantômes à domicile, scénario de Mr Tan, illustrations de Yomgui Dumont, éditions Casterman. Dès 8 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… VOUS APAISER
Raina va à l’école et vit dans un petit appartement, avec ses parents, son frère et sa sœur. Une nuit, elle se réveille avec un mal de ventre.
C’est la gastro. Par la suite, Raina développe la peur de vomir. Le stress lui cause des maux de ventre… et ses maux de ventre fréquents en viennent à l’angoisser. Le trait vif de Raina Telgemeier, connue pour ses succès Souris ! et Sœurs, allège ce récit dans lequel bien
des jeunes peuvent se reconnaître.
Courage, texte et illustrations de Raina Telgemeier, mise en couleurs de Braden Lamb, traduction de France Gladu,
éditions Scholastic. Dès 9 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR SCHOLASTIC

    SI VOUS AIMEZ… VOUS APAISER
    Raina va à l’école et vit dans un petit appartement, avec ses parents, son frère et sa sœur. Une nuit, elle se réveille avec un mal de ventre.
C’est la gastro. Par la suite, Raina développe la peur de vomir. Le stress lui cause des maux de ventre… et ses maux de ventre fréquents en viennent à l’angoisser. Le trait vif de Raina Telgemeier, connue pour ses succès Souris ! et Sœurs, allège ce récit dans lequel bien
des jeunes peuvent se reconnaître.
    Courage, texte et illustrations de Raina Telgemeier, mise en couleurs de Braden Lamb, traduction de France Gladu,
éditions Scholastic. Dès 9 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LA VULGARITÉ
Raowl est une bête bagarreuse, dont la mission est de sauver une princesse en échange d’un bisou. Seulement voilà, la première princesse rencontrée rêve plutôt d’un prince charmant. La seconde le rejette aussi, jusqu’à ce qu’elle réalise que Raowl est plus utile – et sympa – qu’un prince blondinet épris de lui-même. C’est violent, vulgaire, mais aussi très comique. Un détournement de contes de fées qui vaut le détour, avec en prime une fin inattendue. Savoureux, surtout si on aime les tripes.
Raowl, tome 1, La Belle et l’Affreux, de Tebo, éditions Dupuis. Dès 10 ans.

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LA VULGARITÉ
    Raowl est une bête bagarreuse, dont la mission est de sauver une princesse en échange d’un bisou. Seulement voilà, la première princesse rencontrée rêve plutôt d’un prince charmant. La seconde le rejette aussi, jusqu’à ce qu’elle réalise que Raowl est plus utile – et sympa – qu’un prince blondinet épris de lui-même. C’est violent, vulgaire, mais aussi très comique. Un détournement de contes de fées qui vaut le détour, avec en prime une fin inattendue. Savoureux, surtout si on aime les tripes.
    Raowl, tome 1, La Belle et l’Affreux, de Tebo, éditions Dupuis. Dès 10 ans.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Documentaires

  • SI VOUS AIMEZ… L’AUTONOMIE
Bien des parents ont connu Auto-correct-art quand ils étaient enfants. Avec ce système d’apprentissage, l’enfant répond à des devinettes, associe des mots à des images ou complète des phrases. Il s’autocorrige ensuite, en comparant les formes géométriques créées au verso de ses réponses au modèle fourni. J’apprends l’anglais, qui présente plus de 400 mots de base, est éducatif et ludique. L’enfant de 10 ans qui a testé le jeu a aimé relever les défis proposés.
J’apprends l’anglais, Auto-correct-art, Les Éditions RDL. Dès 6 ans.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… L’AUTONOMIE
    Bien des parents ont connu Auto-correct-art quand ils étaient enfants. Avec ce système d’apprentissage, l’enfant répond à des devinettes, associe des mots à des images ou complète des phrases. Il s’autocorrige ensuite, en comparant les formes géométriques créées au verso de ses réponses au modèle fourni. J’apprends l’anglais, qui présente plus de 400 mots de base, est éducatif et ludique. L’enfant de 10 ans qui a testé le jeu a aimé relever les défis proposés.
    J’apprends l’anglais, Auto-correct-art, Les Éditions RDL. Dès 6 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LES PLANTES
Plus de 50 plantes et arbres du Québec sont décrits – avec leur habitat, leur usage, leurs fleurs et fruits – dans ce joli herbier, relié par une commode spirale. Les photos et dessins sont clairs, ce qui aide les enfants à identifier les conifères, feuillus, arbustes, plantes aquatiques, nordiques, etc. qu’ils croiseront lors de balades. Vingt pages à la fin permettent de monter son propre herbier. Très chouette.
Mon bel herbier du Québec, textes de Jérôme Carrier, illustrations de Florence Dellerie et Alex Richard, éditions Auzou. Dès 6 ans.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    SI VOUS AIMEZ… LES PLANTES
    Plus de 50 plantes et arbres du Québec sont décrits – avec leur habitat, leur usage, leurs fleurs et fruits – dans ce joli herbier, relié par une commode spirale. Les photos et dessins sont clairs, ce qui aide les enfants à identifier les conifères, feuillus, arbustes, plantes aquatiques, nordiques, etc. qu’ils croiseront lors de balades. Vingt pages à la fin permettent de monter son propre herbier. Très chouette.
    Mon bel herbier du Québec, textes de Jérôme Carrier, illustrations de Florence Dellerie et Alex Richard, éditions Auzou. Dès 6 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LE QUÉBEC
La famille Tremblay de Saint-Jérôme part en visite dans la famille paternelle, en Abitibi. Avant de redescendre en Montérégie, dans la famille maternelle. C’est l’occasion de parler de mines, de poètes, de motoneige, de la dimension religieuse de la fête de Noël, mais aussi d’immigration – l’un des grands-pères est d’origine haïtienne. Heureux mélange de bande dessinée et de pages documentaires, ce grand album sur l’histoire du Québec est à lire en famille.
Est-ce qu’on arrive bientôt ?, textes de Benoît Archambault et Éric Bédard, illustrations de Benoît Archambault et Valérie Deschênes,
 éditions Auzou. Dès 7 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS AUZOU

    SI VOUS AIMEZ… LE QUÉBEC
    La famille Tremblay de Saint-Jérôme part en visite dans la famille paternelle, en Abitibi. Avant de redescendre en Montérégie, dans la famille maternelle. C’est l’occasion de parler de mines, de poètes, de motoneige, de la dimension religieuse de la fête de Noël, mais aussi d’immigration – l’un des grands-pères est d’origine haïtienne. Heureux mélange de bande dessinée et de pages documentaires, ce grand album sur l’histoire du Québec est à lire en famille.
    Est-ce qu’on arrive bientôt ?, textes de Benoît Archambault et Éric Bédard, illustrations de Benoît Archambault et Valérie Deschênes,
 éditions Auzou. Dès 7 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… LES OCÉANS
Hubert Reeves – oui, oui, le célèbre astrophysicien né à Montréal – se balade en bord de mer avec une dame et deux enfants. Pourquoi la Terre, qui est recouverte aux trois quarts d’eau, ne s’appelle-t-elle pas la Mer ? demande le garçon. Parce que les océans n’ont que 3 ou 4 kilomètres de profondeur, répond le scientifique. Dans cette bande dessinée documentaire réussie, les questions – et les réponses – sur les océans s’enchaînent, et c’est passionnant.
Hubert Reeves nous explique les océans, scénario d’Hubert Reeves et David Vandermeulen, dessins de Daniel Casanave, couleurs
 de Claire Champion, éditions Le Lombard. Dès 8 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS LE LOMBARD

    SI VOUS AIMEZ… LES OCÉANS
    Hubert Reeves – oui, oui, le célèbre astrophysicien né à Montréal – se balade en bord de mer avec une dame et deux enfants. Pourquoi la Terre, qui est recouverte aux trois quarts d’eau, ne s’appelle-t-elle pas la Mer ? demande le garçon. Parce que les océans n’ont que 3 ou 4 kilomètres de profondeur, répond le scientifique. Dans cette bande dessinée documentaire réussie, les questions – et les réponses – sur les océans s’enchaînent, et c’est passionnant.
    Hubert Reeves nous explique les océans, scénario d’Hubert Reeves et David Vandermeulen, dessins de Daniel Casanave, couleurs
 de Claire Champion, éditions Le Lombard. Dès 8 ans.

  • SI VOUS AIMEZ… L’HISTOIRE
Christine Nadeau est née à Thetford Mines. Quand elle retourne dans sa ville natale, les montagnes de résidus miniers qui l’accueillent lui font penser à un troupeau d’éléphants. Pour ne pas que les enfants ignorent ce qui se cache sous ces montagnes, elle raconte ici l’histoire du cultivateur qui a trouvé une roche pleine de soyeux fils blancs sur sa terre. Et de ses descendants, morts d’avoir travaillé l’amiante, si dangereuse pour le système respiratoire. Ce conte informatif, tout en nuances de gris et de vert, est dédié au grand-père de l’autrice, mort du cancer du poumon sans avoir connu ses petits-enfants.
La ville aux dos d’éléphants, texte de Christine Nadeau, illustrations de Camille Pomerlo, collection Griff, éditions de l’Isatis. Dès 10 ans.

    PHOTO FOURNIE PAR LES ÉDITIONS DE L’ISATIS

    SI VOUS AIMEZ… L’HISTOIRE
    Christine Nadeau est née à Thetford Mines. Quand elle retourne dans sa ville natale, les montagnes de résidus miniers qui l’accueillent lui font penser à un troupeau d’éléphants. Pour ne pas que les enfants ignorent ce qui se cache sous ces montagnes, elle raconte ici l’histoire du cultivateur qui a trouvé une roche pleine de soyeux fils blancs sur sa terre. Et de ses descendants, morts d’avoir travaillé l’amiante, si dangereuse pour le système respiratoire. Ce conte informatif, tout en nuances de gris et de vert, est dédié au grand-père de l’autrice, mort du cancer du poumon sans avoir connu ses petits-enfants.
    La ville aux dos d’éléphants, texte de Christine Nadeau, illustrations de Camille Pomerlo, collection Griff, éditions de l’Isatis. Dès 10 ans.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •