Conçue pour convaincre les garçons du bonheur de lire, la série Défense d’entrer ! est un énorme succès. Au Québec, 275 000 exemplaires de ces romans pour préadolescents ont trouvé preneur — sans compter 30 000 exemplaires en France. Après avoir collaboré avec son fils pour écrire Défense d’entrer !, Caroline Héroux a reçu un coup de pouce de sa fille pour offrir la version de la grande sœur du héros. Explications en quatre points.

MARIE ALLARD
MARIE ALLARD La Presse

Une idée de Catriona

Défense d’entrer ! raconte les aventures de Charles-Olivier, dit Lolo, un garçon de 11 ans qui décrit sa vie (trop injuste, évidemment) dans son carnet. Il vit avec ses sœurs et son frère (la grande Amélie, dite Mélie, et les jumeaux Lulu et Tutu).

En réalité, Charles-Olivier Larouche (le vrai nom du fils de Caroline Héroux) a seulement une grande sœur, qui s’appelle Catriona. Il y a quelques années, Catriona a proposé à sa mère de faire un Défense d’entrer ! pour filles, en développant le personnage de Mélie. « L’idée était bonne, mais je n’étais pas là dans ma tête », se souvient Caroline Héroux.

L’étincelle lancée par Catriona a fini par s’enflammer. Au printemps, la mère a présenté une centaine de pages à sa fille, pour avoir son avis sur leur pertinence. « Elle m’a donné tellement d’idées que le tome 1 de Défense d’entrer ! Filles est né », résume Caroline Héroux.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Extrait de Défense d’entrer ! Filles, tome 1, La revanche de Mélie !, de Caroline Héroux, avec la collaboration de Catriona Larouche, Les Éditions Défendu ! Dès 10 ans.

Avoir 16 ans

Ce tome ponctué de rose reprend le scénario de la série originale, du point de vue de Mélie. L’adolescente ne blaire pas son petit frère, qui n’hésite pas à mettre une grenouille morte dans son lit (!), entre autres délicatesses. « Dans le premier tome, ils sont vraiment comme chien et chat, reconnaît Catriona. Ensuite, leur relation se développe. »

Le cœur de l’action se passe avec les amies et l’amoureux de Mélie, qui fête ses 16 ans dans le roman. « Au début, ma mère avait écrit 100 pages avec les histoires de Mélie et de sa famille, précise Catriona, 17 ans. Moi, j’ai rajouté ce qui se passe à l’école et j’ai indiqué ce dont elle devait plus souvent parler. C’était tout le temps des échanges : ma mère écrivait, je lisais, je corrigeais. »

Catriona a diminué l’importance des chicanes entre copines et fait de Mélie une adolescente moins dépendante de son chum. Mère et fille ont aussi créé un vrai compte Instagram pour Mélie (melie.the.foodie), qui aime autant cuisiner que… Catriona.

Amours et injures

Même si l’héroïne est une adolescente, Caroline Héroux vise un lectorat de 9 à 12 ou 13 ans. « Les filles lisent toujours des romans pour plus vieux », constate-t-elle. Mélie a un copain, mais leur amour se manifeste essentiellement par de chastes textos. « Je fais bien attention, dit l’autrice. Le côté party, drogues, cigarettes, je n’aborde pas ça. Je laisse ça à d’autres. »

Seul couac : le langage injurieux de Mélie, qui n’hésite pas à traiter une camarade de classe qu’elle déteste de « con*sse de v*che de s*lope » (sic). « Dans tous les Défense d’entrer !, à chaque fois qu’il y a du mauvais langage, il y a un adulte pour réprimander l’enfant, fait valoir Caroline Héroux. C’est la réalité des jeunes d’aujourd’hui : je ne ferai pas semblant qu’ils ne parlent pas mal. Ils parlent mal, ça n’a pas de bon sens ! »

Le vrai Frileux

Scoop : Frileux, le chien Bobtail de Mélie et Lolo, s’est matérialisé. Au départ, c’était un chien fictif, qui n’existait que dans Défense d’entrer ! Puis, Catriona a cherché où se procurer un vrai Bobtail. La famille a rapidement craqué pour un chiot calme, qui a inévitablement été baptisé Frileux. « Mon mari est malade en ce moment, explique Caroline Héroux. Pour les enfants, c’est difficile. Je me suis dit qu’on allait emmener un peu de bonheur dans la maison. »

D’autres projets (moins poilus) s’en viennent en 2020, dont la sortie en février de Do not enter, la version anglaise du premier roman. La parution d’un deuxième tome pour filles est prévue ce printemps, juste après le 13e tome de la série originale. « Je veux me concentrer là-dessus, parce que mes petits lecteurs masculins sont fâchés contre moi, indique Caroline Héroux. Comme j’ai sorti Défense d’entrer ! Filles cet automne, je n’ai pas sorti le 13e tome. Au Salon du livre, je me suis fait chicaner solide… »

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Défense d’entrer ! Filles, tome 1, La revanche de Mélie !, de Caroline Héroux

>>> Défense d’entrer ! Filles, tome 1, La revanche de Mélie !, de Caroline Héroux (avec la collaboration de Catriona Larouche), les Éditions Défendu ! Dès 10 ans.