(Paris) Un recueil de nouvelles inédites de la romancière et diariste franco-américaine Anaïs Nin, traduites par l’écrivaine Agnès Desarthe, paraîtra en français le 6 février, a-t-on appris auprès des éditions Robert Laffont.

Agence France-Presse

Intitulé L’intemporalité perdue et autres nouvelles de la jeunesse, ce recueil comprend seize nouvelles de jeunesse écrites pour la plupart entre 1929 et 1931, ont précisé les éditions NiL (groupe Robert Laffont) qui publieront l’ouvrage de 240 pages.

L’auteure de Vénus érotica (1903-1977), connue notamment pour ses journaux intimes et sa relation incandescente avec Henry Miller et sa compagne June, avait moins de 30 ans lorsqu’elle a rédigé ces textes jusqu’à présent jamais rassemblés en un volume.

Selon l’éditeur français, on croise dans ces nouvelles « une jeune femme qui, parée comme pour un grand voyage, largue les amarres d’un bateau attaché à un arbre au fond d’un jardin, une petite fille abandonnant ses poupées pour se consacrer à l’étude du goût de ses larmes et bien d’autres personnages hantés par la dualité entre l’être et le paraître ».