Tout ? Oui, Faye est prête à tout pour se venger de son mari lorsqu’elle découvre qu’il la trompe sans vergogne et la quitte sans lui laisser le moindre centime de la fortune astronomique qu’elle l’a pourtant aidé à amasser, sacrifiant au passage ses propres ambitions.

Violaine Ballivy Violaine Ballivy
La Presse

Dans la foulée du mouvement #metoo, Camilla Läckberg signe un polar où les femmes trompées sont appelées à s’unir contre les hommes qui les ont trahies, un thème qui aurait pu être plus porteur si les personnages n’avaient pas été tracés aussi grossièrement : les femmes sont destinées à être des victimes – jusqu’au moment de leur habile revanche – et les hommes, de parfaits salauds, à une exception près.

N’empêche que Camilla Läckberg sait accrocher le lecteur et mener adroitement une intrigue. Les pages défilent avec un malin plaisir : qui n’aime pas voir l’arroseur arrosé ?

★★ ½ La cage dorée. Camilla Läckberg. Éditions Actes Sud. 352 pages.