Quelques suggestions de livres jeunesse pour petits, enfants et adolescents.

Marie Allard  Marie Allard 
La Presse

Pour les petits : Pierre qui roule

Texte de Corinne Boutry, illustrations d’Anne Villeneuve

Éditions D’Eux. Dès 3 ans.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Pierre qui roule, texte de Corinne Boutry, illustrations d’Anne Villeneuve, éditions D’Eux

Partager pour mieux vivre

Une belle pomme, c’est ce que l’écureuil a trouvé. Pour ne pas la partager, il lance une pierre du haut de la colline en s’écriant : « Oh non, ma belle pomme ! » L’ours glouton part aussitôt derrière la pierre, comme le rapide lapin et le rusé renard… Les aquarelles d’Anne Villeneuve rendent avec vivacité la poursuite des animaux, qu’on voit presque bondir sous nos yeux. Charmant, ce conte sur la radinerie et l’importance de redistribuer la richesse tombe à pic – comme un caillou lancé d’une colline.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Extrait du livre Les héros de ma classe, tome 11 – La grande finale de Grégory, texte de Jocelyn Boisvert, illustrations de Philippe Germain, Les éditions FouLire

Pour le primaire : Les héros de ma classe, tome 11 – La grande finale de Grégory

Texte de Jocelyn Boisvert, illustrations de Philippe Germain

Les éditions FouLire. Dès 8 ans.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Les héros de ma classe, tome 11 – La grande finale de Grégory, texte de Jocelyn Boisvert, illustrations de Philippe Germain, Les éditions FouLire

Capitaine Grégory, c’est toi

Grégory veut gagner la Coupe Stanley, remise lors du tournoi de hockey-balle de son école. Comment faire gagner son équipe, les Bâtons-de-popsicle ? Dans ce livre dont vous êtes le héros, c’est au lecteur de décider. C’est efficace et comique – au point de donner envie de tester tous les scénarios possibles. On enfile les pages sans s’en rendre compte, pour le plaisir.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Entre ici et là-bas, de Michèle Matteau, collection 14/18, éditions David. Dès 13 ans.

Pour les ados : Entre ici et là-bas

Michèle Matteau

Collection 14/18

Éditions David. Dès 13 ans.

Journal d’une ado qui veut s’enraciner

Arrivée d’Afrique de l’Est, Ganaëlle vit à Ottawa avec sa famille, enfin réunie. Mais l’immigration n’est pas facile quand on est adolescente. Ni quand on est adulte : Ganaëlle ne reconnaît plus ses parents, déboussolés dans ce nouveau pays où ils ont parfois l’impression de ne plus rien valoir. Ce roman, écrit sous la forme du journal intime d’une ado de 16-17 ans, permet une rare incursion dans le vécu de nouveaux arrivants. Le ton est un peu trop didactique, mais reste touchant.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Extrait du livre Les timbrés, tome 1 – Le navet spatial, de Dom Pelletier, éditions Scholastic.

Bande dessinée : Les timbrés, tome 1. Le navet spatial

Dom Pelletier

Éditions Scholastic. Dès 8 ans.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Les timbrés, tome 1 – Le navet spatial, de Dom Pelletier, éditions Scholastic

Aventures à l’école

Dans sa nouvelle école, Tia ne connaît personne. Si bien qu’elle va dîner au Club de philatélie, croyant y être tranquille. Avec Léo, un élève turbulent (en retenue après avoir mangé un tube de colle pour faire rire les copains !), elle découvre que ce Club est, en réalité, une association secrète d’aventuriers. Ça tombe pile, car un extraterrestre a envahi le sous-sol de l’école… Premier tome d’une nouvelle série, cette bande dessinée québécoise est rigolote et haletante.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Extrait d'À propos de la vie, texte et illustrations de Christian Borstlap, traduction de Nadine Robert, éditions Comme des géants.

Documentaire : À propos de la vie

Texte et illustrations de Christian Borstlap, traduction de Nadine Robert

Éditions Comme des géants. Dès 4 ans.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

À propos de la vie, texte et illustrations de Christian Borstlap, traduction de Nadine Robert, éditions Comme des géants

Ressentir la vie

Bien avant que l’humain ait des fils blancs qui lui sortent des oreilles en tout temps (des écouteurs !), un mélange de poussière d’étoiles, de météores, de lumière solaire et d’autres choses encore créa la vie. Ainsi commence ce beau documentaire singulier, adapté d’un court métrage d’animation. Il permet de comprendre le vivant avec ses sens autant qu’avec sa tête. À noter : il s’agit du premier livre carboneutre de l’éditeur Comme des géants, qui a fait planter des arbres à Saint-Didace, dans Lanaudière, pour compenser l’empreinte carbone de cette parution.