La Québécoise Andrée A. Michaud a reçu mardi le prix du polar SNCF pour Bondrée, thriller dont l’action se déroule à la frontière du Canada et des États-Unis.

Nathalie Collard Nathalie Collard
La Presse

Depuis 2001, la compagnie ferroviaire française récompense le meilleur du polar dans trois catégories: roman, bande dessinée et court métrage. L’an dernier, pas moins de 44 000 personnes avaient voté, ce qui en fait le plus important prix littéraire remis par le public.

Paru en 2014 au Québec, Bondrée, dont la qualité littéraire a été maintes fois saluée par la critique, a récolté plusieurs récompenses dont le prestigieux prix du Gouverneur général. Traduit en plusieurs langues, il connaît un beau succès en Europe où il a entre autres remporté le prix Rivages du meilleur roman policier.

La publication du prochain titre d’Andrée A. Michaud, Tempêtes (toujours chez Québec Amérique), est prévue pour le 10 septembre.