Source ID:; App Source:

Trois fois Barthes

Journal de deuil

Roland Barthes a vécu pendant 65 ans pratiquement en couple avec sa mère, dans une immense tendresse, comme on le découvre dans ce Journal de deuil, écrit pendant presque deux ans (1977-1979), en marge de son essai La chambre claire, qui abordait justement la perte de cet être cher. Loin d'analyser en long et en large son chagrin, il le constate, l'observe, en quelques lignes, régulièrement, sur des fiches. Qui nous atteignent comme des flèches. Quiconque a vécu un deuil difficile s'y retrouvera, notamment dans cette hébétude, cet étonnement même de la vie qui continue sans cet être qui, absent, rend tout dépeuplé. Autant d'éclairs de lucidité dans ce chagrin qui, il le découvre, «ne s'use pas».

Roland Barthes

Seuil, 269 pages, 37,95$.

 

Carnets du voyage en Chine

En 1974, Roland Barthes participe à un voyage en Chine avec le philosophe François Wahl et une délégation du groupe Tel Quel (Philippe Sollers, Julia Kristeva, Marcelin Pleynet). Voyage parfaitement encadré par la Chine, une sorte de junket pendant lequel Barthes s'ennuie ferme et se désole de l'absence de sensualité dans ce pays. Le texte est agrémenté dans l'édition de dessins. Ce n'est pas le voyage de sa vie, on le comprend vite, lui qui dès le début a pour projet d'écrire non pas un Carnet du voyage en Chine mais un Carnet du retour en France... Un carnet d'humeurs et d'observations, en somme.

Roland Barthes

Christian Bourgois Éditeur|IMEC, 216 pages, 39,95$

Pourquoi j'aime Barthes

Ce ne sont pas à proprement parler des inédits, mais des reprises de publications plus ou moins obscures. Les deux hommes avaient un respect mutuel profond pour leurs oeuvres. Il s'agit au départ d'une transcription d'un colloque à Cerisy en 1977 sur Barthes, où l'on savoure dans leurs échanges une amusante virtuosité. Ce dialogue est suivi par deux textes de Robbe-Grillet sur Barthes, où l'on peut lire cette analyse judicieuse: «Barthes était un penseur glissant. À l'issue de sa leçon inaugurale au Collège de France, comme je manifestais mon enthousiasme devant la performance, une jeune fille inconnue a bondi sur moi avec véhémence, avec colère: «Qu'admirez-vous là-dedans? D'un bout à l'autre, il n'a rien dit! «. Ce n'était pas tout à fait exact, il avait dit sans cesse, mais en évitant que cela ne se fige en un quelque chose: selon cette méthode qu'il mettait au point depuis de longues années, il s'était retiré de ce qu'il disait, au fur et à mesure.» Alain Robbe-Grillet

Titres, 75 pages, 15,95$




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer