Les membres du groupe Rock et Belles Oreilles ont renfilé leurs vestons jaune citron le temps d’une chanson.

Stéphanie Morin Stéphanie Morin
La Presse

Dans une vidéo diffusée sur Facebook, Guy A. Lepage, André Ducharme, Bruno Landry et Yves P. Pelletier ont revisité leur succès Le feu sauvage de l’amour à la sauce COVID-19. Ainsi, la maladie du baiser est devenue Lalala maladie qu’on veut pas.

Une collaboration qui s’est faite virtuellement, puisque chaque membre a filmé son segment de manière isolée, pour respecter les consignes de la santé publique.

La vidéo dure 66 secondes, « la durée de trois bons lavages de main » peut-on lire sur la page Facebook du groupe.