La baladodiffusion est en plein âge d’or et le milieu de l’humour n’échappe pas à l’engouement, alors que des vedettes comme Ricky Gervais et Conan O’Brien ont leur propre émission balado. Le festival Just For Laughs organise même cette année des enregistrements devant public de 24 balados !

Samuel Larochelle Samuel Larochelle
Collaboration spéciale

Il s’agit d’un record pour Just For Laughs, selon la productrice Sophia Salador. « Non seulement nous en présentons plus que jamais, mais nous devons aussi tenir les enregistrements dans de plus grosses salles, dit-elle. Notre plus grosse soirée balado sera consacrée à l’enregistrement de How Did This Get Made ? à L’Olympia, devant 1000 personnes. »

Elle assure que ces soirées sont magiques. « Au lieu d’écouter la balado dans leur bulle, les gens se retrouvent dans la même pièce que leurs humoristes et animateurs préférés. Ils les voient performer en direct du matériel qu’ils n’ont pas présenté sur scène soir après soir. Ça se passe un soir seulement ! »

Les spectateurs en profitent aussi pour interagir avec leurs chouchous. « Le lien avec les fans de balados est particulièrement fort puisque ces derniers ont une connexion plus personnelle avec les animateurs, affirme la productrice. Quand les animateurs arrivent sur scène, certains spectateurs crient comme s’ils étaient des vedettes rock ! »

Communauté de passionnés

Puisque les balados portent souvent sur des sujets nichés, les auditeurs croient parfois qu’ils sont les seuls à s’y intéresser. Les événements d’enregistrement leur permettent de vivre une expérience avec des centaines de personnes aux intérêts similaires. « Souvent, les gens viennent à nos soirées en solo, car ils savent qu’ils vont rencontrer d’autres personnes comme eux », souligne Mme Salador.

C’est probablement ce qui se produira aujourd’hui, lorsque la scriptrice Jessie Gaskel présentera Inside Conan : An Important Hollywood Podcast, incursion dans les coulisses du Late Show With Conan O’Brien. « Nous allons interviewer Cristela Alonzo et Chris Redd, deux humoristes qui ont participé à l’émission avant que leurs carrières décollent, ainsi que Brian Kiley, l’auteur des monologues de Conan depuis 25 ans », révèle-t-elle.

Seule balado associée aux célèbres late shows américains, le projet a débuté l’hiver dernier, en réaction à l’émission balado très populaire de Conan O’Brien lui-même. « On voulait créer un réseau de balados dans l’univers de notre émission et on sentait beaucoup de curiosité des téléspectateurs pour connaître l’envers du décor. »

Ainsi, les auditeurs de la balado découvrent comment se font le développement des émissions, le choix des invités, quels sont les impératifs liés aux costumes et aux décors. 

« On raconte nos histoires sans nous prendre trop au sérieux. Cela dit, j’apprends moi-même des choses sur notre énorme équipe depuis qu’on a commencé. »

La scriptrice Jessie Gaskel

Inside Conan fait partie des nombreuses balados qui adoptent un ton humoristique pour aborder des sujets en tous genres. Dans la même veine, Just For Laughs (JFL) présentera les enregistrements de We Called Your Mom, qui consiste à discuter avec les mères d’humoristes connus, ainsi que de Humans Who Make Games, où des humoristes passionnés de jeux vidéo discutent avec des concepteurs. « Le paysage de l’humour change et s’entremêle avec plusieurs autres disciplines, dit Mme Salador. C’est important pour JFL de présenter des balados amusantes de différents styles. »

Sommet de la vague

Mois après mois, des médias annoncent l’âge d’or des balados, alors que d’autres affirment qu’un point de rupture a déjà été franchi. La semaine dernière, le New York Times a publié un article intitulé « Have We Hit Peak Podcast ? », dans lequel on a appris qu’il existe plus de 700 000 balados dans le monde, mais que certaines disparaissent après quelques épisodes.

Nécessitant peu de moyens, les balados sont relativement simples à produire et rejoignent un public grandissant.

« C’est un média plus intime qu’on peut consommer à la maison, un peu comme la radio. À une époque où les gens sont très seuls, les balados nous permettent d’écouter une conversation comme si on était entre amis. »

Jessie Gaskel

Un mode de communication qui s’avère rafraîchissant pour les humoristes qui répètent les mêmes blagues des centaines de fois. « C’est une autre façon de communiquer et de créer pour eux, dit Sophia Salador. Dans une balado, ils peuvent sortir du cadre de leur spectacle, improviser et être eux-mêmes. »

Hébergées sur le web, les balados sont aussi un moyen de rejoindre un public à l’étranger. « Les humoristes qui offrent des spectacles uniquement aux États-Unis peuvent réaliser [grâce à une balado] qu’ils ont de nombreux auditeurs dans un autre pays et planifier un voyage là-bas pour y enregistrer un épisode ou y présenter leur spectacle », explique-t-elle.

Pour qu’un tel succès survienne, quelques ingrédients sont nécessaires : l’originalité, la régularité de diffusion et, surtout, le plaisir sincère. « Quand j’anime, je m’assure de rester légère et de garder mes problèmes pour mon psy, indique Jessie Gaskell. Les balados comiques doivent nous faire sentir mieux. Même quand on enregistre à trois en studio, il ne faut pas oublier qu’on fait ça pour un auditoire. »

Cela dit, elle ne s’intéresse absolument pas aux cotes d’écoute d’Inside Conan. « Conan ne s’y intéresse pas non plus. On essaie de ne pas trop s’en faire. Tant qu’on aime ce qu’on fait, on continue. Si la bulle des balados éclate demain matin, ce n’est pas grave. »

Inside Conan : An Important Hollywood Podcast, au Doubletree By Hilton aujourd’hui à 16 h

Quatre balados enregistrées à Just For Laughs

How Did This Get Made ?

PHOTO FOURNIE PAR JUST FOR LAUGHS

June Diane Raphael, de la balado How Did This Get Made ?

À L’Olympia le 27 juillet, à 21 h 30

Maintes fois récompensée, la balado décortique les pires ratés du septième art. Pour chaque épisode, Paul Scheer (Veep), June Diane Raphael (Grace & Frankie) et Jason Mantzoukas (The Good Places) regardent un navet et tentent d’expliquer pourquoi c’est tellement mauvais que c’est bon !

Stop Podcasting Yourself

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE L’ARTISTE

Graham Clark, de Stop Podcasting Yourself

Au Doubletree by Hilton demain, à 14 h 30

Graham Clark et Dave Shumka ont produit plus de 400 épisodes depuis 2008 ! Écoutée dans le monde entier, leur balado d’humour accueille un invité différent chaque semaine.

We Called Your Mom

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE L’ARTISTE

Beth Stelling, de We Called Your Mom

Au Doubletree by Hilton aujourd’hui, à 14 h 30

Si vous voulez savoir ce que les mères de Seth Rogen, Jonathan Van Ness et Sam Richardson pensent de leur progéniture, écoutez Beth Stelling, qui discute avec elles en compagnie de sa propre mère Diane. Afin de connaître l’identité de la maman de vedette qui sera interviewée à Montréal, rendez-vous sur place !

Inside The Closet

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DES ARTISTES

Emma Willmann et Matteo Lane, de la balado Inside The Closet

Au Doubletree by Hilton le 27 juillet, à 16 h

À quoi ressemble la réalité des humoristes qui font partie d’une communauté marginalisée, mais qui veulent faire rire le grand public ? La réponse se trouve dans la balado des humoristes gais Matteo Lane et Emma Willmann, qui accueillent pour l’occasion la Montréalaise Tranna Wintour.