Visé par des allégations de plagiat par la chaîne YouTube CopyComic, Gad Elmaleh contre-attaque en faisant retirer les vidéos publiées par le mystérieux justicier de l'humour sur Twitter.

LA PRESSE

L'humoriste a fait appel à ses avocats pour faire pression sur le réseau social pour atteinte aux droits voisins du droit d'auteur, c'est-à-dire pour avoir utilisé et exploité ses prestations sur scène sans autorisation.

«Nous requérons donc de Twitter de retirer la vidéo litigieuse et de nous fournir l'identité et les coordonnées de l'internaute ayant créé le compte Twitter intitulé CopyComicVidéos», indiquent les avocats de Gad Elmaleh dans une lettre adressée au réseau social et relayée par CopyComic qui s'est également exprimé sur la situation.

«Cette demande est assez surprenante, tant mon identité n'est en rien liée à l'infraction précédente et qu'il est improbable qu'on me condamne pour infraction aux droits d'auteurs ici», observe-t-il. - Stéphanie Vallet