Depuis le 5 juillet, Zoofest a pris d'assaut le Monument-National, où se déroule une grande partie de ses spectacles pour son dixième anniversaire. La Presse a passé la soirée dans les coulisses de l'édifice du boulevard Saint-Laurent, où l'on pouvait découvrir pas moins d'une dizaine de spectacles hier soir.

Stéphanie Vallet LA PRESSE

19 h, Studio Hydro-Québec

Enfant roi

En vue de son premier spectacle solo qu'elle présentera en 2019, Rosalie Vaillancourt profite de Zoofest pour roder la première version de ses textes.

«C'est ma septième soirée ce soir. Ça va super bien, c'est le fun! C'est là que tu te rends compte si tu es vraiment fait pour ça ou pas. Et j'aime vraiment ça! J'ai déjà changé beaucoup de choses, dont l'ordre des numéros, et j'ai ajouté des interactions avec le public», explique Rosalie Vaillancourt à sa sortie de scène, accompagnée de sa chienne Chantal en coulisses.

Au studio Hydro-Québec, les 18, 19 et 20 juillet. 

19 h, Salle Ludger-Duvernay

Gala 2023

Mettant en vedette Alexandre Forest, Pierre-Yves Roy-Desmarais, Christine Morency, Daphné Létourneau et Léa Stréliski, le Gala 2023 est animé et conçu par Charles Pellerin. «Zoofest offre cette année son gala des 10 ans et j'ai eu l'idée de faire le gala des 15 ans du festival. Il y a cette sorte de transition des gens qui ont commencé à Zoofest et qui sont maintenant connus. J'ai trouvé cool de prendre cette nouvelle vague d'artistes et de leur donner une tribune. On leur a demandé de faire du matériel intemporel qui marcherait dans cinq ans», précise Charles Pellerin. L'humoriste présente également son 60 minutes à la Balustrade du 16 au 21 juillet.

À la salle Ludger-Duvernay, les 18, 19 et 22 juillet.

19 h 15, La Ballustrade

Drette su'l tape

Fort du succès de son balado sportif, David Beaucage a enregistré deux épisodes en compagnie des festivaliers de Zoofest. «J'ai deux invités ce soir: l'humoriste Sam Breton et le joueur de hockey professionnel en Russie Eliezer Sherbatov. C'est vraiment différent de le faire devant public, ce n'est pas la même ambiance. Je permets aux gens de poser des questions aux invités, ce qui leur est impossible avec le podcast habituellement», précise David Beaucage, qui compte une centaine d'épisodes à son actif, dont huit enregistrés en Suède. L'humoriste sera aussi du Gala des 10 ans demain soir.

19 h 30, Cabaret du 4e

La conférence

Après Queue cerise en 2016 au Théâtre d'aujourd'hui, l'auteure et comédienne Amélie Dallaire est de retour avec une création où se côtoient une fois encore absurdité et humour. À ses côtés sur scène, Éric Bernier et Raphaëlle Lalande participent à cette pièce présentée dans le cadre du volet théâtral de Zoofest. «J'avais le goût d'exprimer le chaos créatif qui m'habite quand je crée. C'est une pièce absurde, un prototype que je teste à Zoofest. Parfois, des choses ne marchent pas, mais c'est le fun! Tu as plusieurs dates, alors tu peux t'ajuster», explique Amélie Dallaire.

Au Cabaret du 4e, les 26 et 27 juillet.

Photo Olivier Jean, La Presse

David Beaucage avec ses invités, le joueur de hockey Eliezer Sherbatov et l'humoriste Sam Breton.

20 h 30, Studio Hydro-Québec

59 films en 60 minutes

«Les participants étaient invités à faire des films d'une minute. On parle autant d'étudiants en théâtre que des gens plus établis qui travaillent en photo. J'ai aussi reçu des films un peu weird, comme un jongleur de feu qui m'a envoyé son démo. J'ai dit oui à des gens car je n'ai pas eu accès à un large bassin de candidats. J'ai dû prendre huit films sur YouTube, car j'ai eu des désistements. Mais il y a aussi des choses de grande qualité!», explique Mathieu Quesnel, directeur artistique du volet théâtral de Zoofest et présentateur de l'évènement.

20 h 45, Studio Hydro-Québec

Je veux tout savoir

Jay Du Temple se transforme, le temps de Zoofest, en intervieweur. Il a reçu hier soir au studio Hydro-Québec l'humoriste Pier-Luc Funk. «C'est la première entrevue que je fais avec quelqu'un que je connais très bien. Je connais bien Safia Nolin que j'ai reçue précédemment, mais pas autant que lui ! Je ne veux pas tomber dans l'inside! Mais c'est moins intimidant que Christiane Charette. C'est très différent du stand-up, ce n'est pas le même plaisir. Mais j'adore ça!», confie Jay Du Temple, qui recevra au cours des prochains jours Nicolas Ouellet, Katherine Levac et Marc-André Grondin.

Au studio Hydro-Québec, les 16, 18 et 19 juillet

Photo Olivier Jean, La Presse

Mathieu Quesnel, directeur artistique du volet théâtral de Zoofest et présentateur de l'évènement 59 films en 60 minutes.

20 h 45, La Ballustrade

Mûr

Sorti de l'École nationale de l'humour en 2016, Alexandre Forest multiplie les projets déjà au début de sa carrière. Il présente son 60 minutes intitulé Mûr dans le cadre de Zoofest. «J'ai eu des problèmes de maladie mentale: j'ai un trouble d'anxiété généralisée et je suis dépressif. J'ai réussi à aboutir à quelque chose avec la médication et la psychothérapie. J'ai réussi à passer une très belle année et on dirait que ce spectacle va expliquer tout cela en parlant de moi, de mon parcours, de ma vision du monde. C'est assez engagé, je remets un peu en question la vision des gens. C'est une communion de l'amour des gens et de l'amour de soi», résume l'humoriste qui présentera également sa pièce de théâtre Ici... ce n'est pas simplement une marque de liqueur qui le met en vedette, ainsi que Pierre-Yves Roy-Desmarais, Daphné Létourneau, Jo Cormier, Hugo Bastien, Ariane Famelart et Stefania Skoryna.

_____________________________________________________________________________

Mûr, les 16, 17, 26 et 27 juillet à La Balustrade; Ici... ce n'est pas simplement une marque de liqueur, les 16, 17, 22 et 23 juillet au Cabaret du 4e

Photo Olivier Jean, La Presse

Pier-Luc Funk et Jay Du Temple