Le trio de Victo s'est concocté un petit gala bien à lui. Un «gala off» avec en primeur des numéros que l'on verra dans le nouveau spectacle en création des Chick'n Swell. Daniel Grenier, Ghyslain Dufresne et Francis Cloutier épousent tout de même la formule traditionnelle du gala en nous présentant cinq «gentils» humoristes qu'ils ont envie de nous faire découvrir.

Publié le 16 juill. 2013
Jean Siag LA PRESSE

Ce Galoff sera à l'image des Chick'n Swell : un spectacle d'humour absurde fait de bric et de broc. «Ce sera comme un gala des Olivier, mais pas filmé. Sans trophée et sans présentation, nous dit Daniel Grenier. Au fond ce n'est pas du tout comme un gala des Olivier (!)» La référence aux Olivier n'est pas anodine puisque la remise des prix en humour a permis au groupe de briller pendant au petit écran pendant quatre ans (de 2009 à 2012).

Pour ce Galoff, les Chicks ont voulu inviter des amis, «des gens qu'on trouve gentils», insiste Daniel Grenier. «Pour moi c'est important, dit-il. Ça fait longtemps qu'on est dans le milieu, on veut travailler avec des gens gentils, les pas fins qui mangent de la schnout!» Même s'ils sont moins drôles? « Les fins sont toujours drôles, même quand ils sont moins drôles, et puis on a plus de plaisir à être avec eux.»

Carte blanche

Parmi ces humoristes «gentils», on retrouvera donc Silvi Tourigny, une fille de Victo qui a conçu les capsules humoristiques «Carole aime son prochain»; Phil Roy, qu'on retrouvera aussi dans le gala de Jean-François Mercier; Catherine Levac, une finissante de l'École de l'humour; Frank Grenier, qui a animé les soirées GHB à L'hémisphère gauche et Pierre-Luc Pomerleau, un autre humoriste de la relève.

«Ils sont tous très différents, nous dit Francis Cloutier. Silvi est plus absurde; Phil est vraiment énergique, il me fait penser à Chris Farley; Catherine est une artiste de la relève très prometteuse; Frank est plus heavy et Pierre-Luc est plus classique. Il a des numéros plus anecdotiques. J'ai l'impression que le party va pogner avec eux. Ils ont carte blanche. Au fond, on leur donne environ 10 minutes chacun pour s'amuser.»

Ne reculant devant rien, les Chick'n Swell présenteront également un numéro dans le gala de Mike Ward sur l'obsession des Québécois pour le sexe.  

Numéro mystère

Le sketch d'ouverture sera un numéro off à grand déploiement, indique Daniel Grenier sans donner d'autres explications. «Notre sketch qui conclut le spectacle aussi d'ailleurs.» On le croit sur parole, de toute façon, on n'en saura pas plus. «Je peux vous dire qu'on a énormément d'accessoires par contre. L'autre soir en est arrivé avec trois poches de hockey pour un numéro de six minutes...»

Le Galoff des Chick'n Swell sera aussi l'occasion pour eux de présenter de nouveaux numéros qui feront partie de leur deuxième spectacle prévu pour octobre 2014 (leur premier date de 2006). Le titre du spectacle n'est pas définitif, mais ce pourrait être «Chick'n Swell 2» ou «Chick'n Swell le retour». «On se redécouvre, précise Ghyslain Dufresne. On va présenter environ 25 minutes de nouveau matériel.»

Quel sera le thème de ce nouveau spectacle en construction? «On tripe beaucoup sur des numéros visuels, explique Francis Cloutier. Des numéros muets, comme notre numéro de cirque qu'on avait présenté au gala de 2010. Ou encore comme notre reconstitution du film «King Kong», qu'on a fait en 2011 avec des projections. Là encore c'était muet. On a envie de faire un spectacle de sketches muet de A à Z.»

«On veut aussi revenir à la base des Chick'n Swell, précise Daniel Grenier. C'est-à-dire trois gars dans leur maison qui font tout. Leurs accessoires, leurs textes, leur mise en scène. La seule façon d'avancer, de se réinventer et de retrouver le plaisir est de retourner à nos racines. On aime le côté artisanal de nos spectacles, mais on le fait aussi parce qu'on n'a pas le choix», nuance-t-il.

D'ici au lancement de ce nouveau spectacle, on pourra voir les Chick'n Swell dès l'automne dans la websérie interactive «Les disparus», une série policière de 12 épisodes qui sera diffusée à l'automne sur le site de Radio-Canada. Avec les galas des Olivier, c'est le projet qui a accaparé le groupe au cours des quatre dernières années. Outre le trio des Chick'n Swell, on y verra les comédiens Alexis Martin et Luc Guérin.

«Après ce rush des «Disparus», on va enfin pouvoir se concentrer sur la préparation notre deuxième spectacle, nous dit Ghyslain Dufresne. Et qui sait, si c'est un spectacle muet, on pourrait le présenter plus loin que Joliette !»

Le Galoff, ce soir et demain mercredi, au Théâtre Jean-Duceppe.