Que diriez-vous d'éteindre vos téléviseurs, le temps d'une soirée, et de vous rendre au Théâtre La Chapelle pour regarder la télévision en groupe?

Mis à jour le 20 juill. 2011
Hugo Dumas LA PRESSE

C'est la proposition que font Perle Lefebvre et Mathieu Ferland, deux comédiens et scénaristes dans la fin vingtaine, avec leur création TV-Rama dans le cadre du Zoofest.

Leur spectacle dure 80 minutes top chrono et renferme 16 vignettes hachées par des vidéos de zapping. Bien sûr, quatre comédiens, Mélanie Elliott, Michaël Harvey, Marie-Noëlle Voisin et Mathieu Ferland, jouent ces 16 sketchs qui s'inspirent de la télévision. Vous ne regarderez donc pas des extraits d'archives, mais bien du théâtre bricolé par de véritables enfants de la télé. Un peu comme dans un Bye Bye ou dans un vieil épisode de RBO.

Et TV-Rama suit exactement la journée typique de programmation d'une chaîne généraliste comme TVA ou Radio-Canada. Les premières minutes sont consacrées aux parodies d'émissions réveille-matin comme Salut, bonjour! ou Des kiwis et des hommes. On enchaîne ensuite avec les pastiches d'émissions de service, de rénovation, de cuisine, les nouvelles, les soaps, les infopubs et tout le tralala.

«On fait ça parce qu'on avait le goût d'avoir du fun. On veut faire rire. Il n'y a pas d'autre message à passer», confie la metteure en scène et productrice de TV-Rama, Perle Lefebvre, fan de 3600 secondes d'extase de Marc Labrèche, qui a accouché des parodies télévisuelles les plus délirantes des dernières années.

Pour assembler TV-Rama, Perle Lefebvre, Mathieu Ferland et leur complice Dom Deschênes ont beaucoup consommé de télévision. Pendant cette soirée de télé-théâtre, vous attraperez des références aux Saisons de Clodine, à Franchement Martineau, à Watatatow, aux Lionnes, à Claude Poirier, à Loft Story, à Occupation double et à Virginie, notamment.

«On ne parodie pas des personnes, mais bien des concepts. Il n'y aura pas de parodie d'Éric Salvail, par exemple, mais une parodie de Call-TV», explique Perle Lefebvre.

Les infopublicités passent aussi dans le tordeur de TV-Rama, un spectacle conçu pour les 18 à 35 ans, mais qui ratisse extrêmement large. «C'est facile pour nous de parler de télévision. C'est facile de l'aimer, de la détester et d'y trouver plein de choses ridicules», détaille Perle Lefebvre.

TV-Rama, les 23, 29, 30 et 31 juillet au Théâtre La Chapelle.