La grande attraction de la deuxième semaine du Festival de Lanaudière est indiscutablement la venue du Pittsburgh Symphony Orchestra vendredi et samedi soirs, 20h, à l'Amphithéâtre.

Claude Gingras LA PRESSE

Cet orchestre, parmi les plus renommés et les plus anciens du continent, fut fondé en 1895 et eut comme titulaires, entre autres, Otto Klemperer, Fritz Reiner, William Steinberg, Lorin Maazel et Mariss Jansons. Il s'est produit à Montréal en 1940 et en 1980. L'Autrichien Manfred Honeck en est le chef depuis 2008.

Programme Beethoven vendredi: Ouverture Coriolan, cinquième Concerto pour piano (l'Empereur), avec Valentina Lisitsa, et septième Symphonie.

Samedi: Prélude de Lohengrin, de Wagner, Don Juan de Strauss et première Symphonie de Mahler.

L'intégrale Chopin se poursuit d'ici là au Festival. Après l'Israélienne Edna Stern hier soir, on entend le Néerlandais Ronald Brautigam sur un Pleyel de 1848 ce soir, 20h, à l'église de Saint-Alphonse-Rodriguez. Il jouera des raretés comme le Rondeau op. 16, le Boléro op. 19 et les Variations sur l'air «Je vends des scapulaires» de l'opéra Ludovic de Louis-Ferdinand Hérold et terminera sur le cycle Kreisleriana que Schumann dédia à Chopin.

Deux autres programmes Chopin à venir: Wonny Song jeudi, 20h, à l'église de Saint-Jean-de-Matha, et Mihaela Ursuleasa lundi, 20h, à l'église de Lavaltrie.

Dans le cadre des concerts du Musée d'art de Joliette, samedi, 15h30, la mezzo Michèle Losier ne chantera que Frauenliebe und Leben (elle a éliminé l'autre cycle de Schumann).

Demain soir

Demain soir, 19h30, au Centre Pierre-Charbonneau, les Musici de Yuli Turovsky accompagnent les jeunes Bryan Cheng au violoncelle dans Tchaïkovsky, Isabelle Perron au violon dans Bériot, Kerson Leong également au violon dans Sarasate.

Demain également, 20h, à la Maison Trestler de Vaudreuil-Dorion: le Quatuor féminin Cecilia dans la Sérénade italienne de Hugo Wolf et les Quatuors op. 50 no 6 de Haydn et op. 80 de Mendelssohn.

À Orford

Trois concerts ce week-end au Centre d'arts Orford. À la salle Gilles-Lefebvre: vendredi, 20h, le Nouveau Quatuor Orford dans Jeux de cordes de Denis Gougeon et les Quatuors op. 41 no 3 de Schumann et D. 887 de Schubert; samedi, 20h, l'ensemble Orford Six Pianos dans Strauss, Dukas, Prokofiev, Brahms et Moussorgsky.

Samedi, 14h, à l'Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac: musique sacrée de l'époque de Louis XIV avec la soprano Pascale Beaudin (remplaçant Shannon Mercer) et l'ensemble vocal et instrumental Les Différens dirigé de l'orgue par Martin Robidoux.

À Saint-Eustache

Le nouveau FestivalOpéra de Saint-Eustache, lancé par la soprano Leila Chalfoun, se déroule ce week-end en trois jours.

Vendredi: conférence de Geneviève Rivard sur Offenbach à 14h30 au Centre d'art La petite église et concert d'oeuvres de ce compositeur réunissant Mme Chalfoun, Chantal Lambert, Marianne Lambert, Thomas Macleay et autres, en costumes, avec choeur et orchestre, à 19h30 à l'Église de Saint-Eustache.

Samedi, 19h30, au Centre d'art La petite église: récital de mélodies de Lionel Daunais par Chantal Lambert et Dominique Côté, avec Marc Bourdeau au piano.

Dimanche: master-class de la soprano Cécile Vallée-Jalbert à 10h, au Centre d'art La petite église, suivie, à 14h30, à la Promenade Paul-Sauvé, d'un programme d'airs d'opéras italiens réunissant, autour de Mme Chalfoun et dans une mise en scène de Patricia Panton, les chanteurs Stéphanie Lessard, Jessica Wise, Johanne Patry, Jonathan Lemieux, Timothy Lafontaine et un choeur.

À Notre-Dame

Dimanche, 19h, à l'orgue de la Basilique Notre-Dame, Laurent Martin jouera la Fantaisie et Fugue en sol mineur de Bach, la première Sonate de Mendelssohn et des pages de Pachelbel, Messiaen, Vierne et Merikanto.

La Francophonie

L'Orchestre de la Francophonie et Jean-Philippe Tremblay donnaient les quatre Symphonies de Schumann la semaine dernière à Québec et les reprendront les 4 et 5 août, 19h, à Pollack Hall de McGill. Le 5 août, les Symphonies nos 3 et 4 seront précédées de Only Darkness, oeuvre nouvelle de Andrew Staniland chantée par la mezzo Geneviève Couillard-Després.