Au tournant de cette décennie, les jazzophiles furent séduits par Gretchen Parlato. In A Dream (2009) et The Lost and Found (2011) sont des opus importants au domaine de la voix jazz au féminin. On se souvient d'un concert divin à l'Astral, puis... La chanteuse a fondé une famille avec Mark Guiliana, qui nous la ramenait enfin.

ALAIN BRUNET LA PRESSE

Excellente nouvelle, car ce quartette acoustique était correct, sans plus. On connaît surtout Guiliana pour ses projets innovants sur le territoire de l'électro jazz et pour ses capacités fabuleuses de batteur. Leader de quartette acoustique? À condition que ses collègues rehaussent la facture de ses structures ouvertes, relativement prévisibles. 

Fort heureusement, le fameux batteur peut compter sur le superbe pianiste cubain Fabian Almazan (aussi un proche collaborateur de Terence Blanchard), qui s'illustrera en ouverture de programme, le saxophoniste (soprano et ténor) Jason Rigby et le contrebassiste Chris Morrisey, qui collaborent aussi au processus créatif.

Avec en prime la tendre moitié de Mark Guiliana, nous avions mardi un programme qui s'annonçait complet.

GP, première pièce de la chanteuse au programme, est assortie de vocalises et d'un très long solo de contrebasse, qu'elle enchaîne avec la magnifique Juju de Wayne Shorter, transformée pour l'occasion en chant aviaire qu'étoffe Jason Rigby au saxo ténor.

En trio, sans percussions, elle susurre What Does A Lying Say, une berceuse trrrrrèes calme, berceuse autobiographique inspirée des premiers stades d'une vie de maman. Exécution discutable... On aura ensuite droit à une belle complémentarité entre la voix le piano, pour après découvrir Interart, conçue par le couple au domicile familial. La meilleure au programme?

On conclura par une autre évocation maternelle fondée sur des onomatopées enfantines mises en musique, et reprises par le public sur recommandation de la soliste. Sympa, un peu léger... 

Malgré quelques réserves sur la cohésion d'ensemble et la relation à parfaire entre la chanteuse et le quartette de son percussionniste de mari, on sortira de ce concert avec le sentiment que Gretchen Parlato devrait transformer ce quartette en quintette. Et pourquoi pas?