Le musicien afro-américain Moses Sumney a annulé son spectacle prévu au Festival international de jazz de Montréal en réponse à la controverse entourant le spectacle SLĀV de Robert Lepage et Betty Boniffasi.

Publié le 3 juill. 2018
VÉRONIQUE LAUZON LA PRESSE

«Récemment, j'ai été déçu d'apprendre que le Festival de jazz de Montréal réservait plusieurs soirées d'un spectacle appelé SLĀV, dans lequel un groupe composé majoritairement de blancs, et dirigé par un metteur en scène québécois blanc, chante des chants d'esclaves afro-américains, parfois déguisés en esclaves et cueilleurs de coton», a écrit dans un tweet le chanteur californien.

Il ajoute: «Quand j'ai appris que le festival continuait à défendre ce spectacle publiquement, même après des protestations inflexibles - pendant lesquelles l'un des spectateurs (dont la majorité était, bien sûr, des blancs) a giflé une femme de couleur protestant contre le spectacle - je savais que je ne pouvais pas présenter ma musique à ce même festival en toute bonne conscience».

Le spectacle prévu ce soir au Club Soda est donc annulé. Tous les détenteurs de billets seront remboursés.

Moses Sumney présentera tout de même un spectacle ce soir, à la Sala Rossa à 20h.

Du côté du Festival, le directeur des communication Greg Kitzler a écrit à La Presse: «Nous respectons sa décision et espérons qu'il reviendra au festival dans le futur».