Source ID:; App Source:

She & Him : si bon mais si désincarné

M. Ward et Zooey Deschanel forment le duo... (Photo: fournie par le Festival de jazz de Montréal)

Agrandir

M. Ward et Zooey Deschanel forment le duo She & Him.

Photo: fournie par le Festival de jazz de Montréal

La salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts peut être rebutante et froide pour les spectateurs habitués à se réunir au Métropolis. Mais pour les grandes occasions, la formule assise à l'italienne permet un contexte d'écoute optimal. Fallait-il blâmer la salle, hier soir? Le désintérêt manifeste de Zooey Deschanel? Si le premier spectacle à Montréal du duo She & Him suscitait des attentes élevées, le résultat sur scène était froid et désincarné.

Dans sa belle robe aussi bleue que ses yeux, l'actrice et chanteuse Zooey Deschanel ne resplendissait pas dans toute sa splendeur et son charme. Peut-être sommes-nous trop sévères mais ses rares interventions et trop nombreuses allusions au fait que les francophones de la salle ne comprenaient pas ses blagues et jeux de mots étaient déplacées à notre avis. À moins que c'était de l'ironie?

Heureusement que la musique rétro du duo qu'elle forme avec M. Ward (évoquant les beaux jours des groupes de Phil Spector) gagnait en richesse et en envergure grâce à la présence d'excellents musiciens (guitare, piano, Wurlitzer, violons) et de deux choristes.

She & Him a lancé le bal avec une chanson de son premier album, I Was Made For You, suivi d'I've Got Your Number Son, tirée du troisième, Volume 3, sorti au printemps dernier.

Le son n'était pas calibré à point, mais musicalement, il y avait de grands moments sonores. Le trio vocal de Zooey et ses choristes sur une version dépouillée d'Unchained Melody? De toute beauté. Zooey au piano pendant Take It Back? Magnifique. Mais pourquoi aucune chimie avec M. Ward pendant leur duo Baby et leur reprise sublime de You Really Got A Hold On Me? Pourquoi les spectateurs n'ont-ils pas tapé des mains pendant l'entraînante pièce Together?

Il a fallu attendre le rappel avant que la foule se lève de son siège au son de Sunday Girl. Peut-être que nos attentes envers le spectacle de She & Him étaient trop élevées. Mais le duo était sur le pilote automatique ou quelque chose semblait leur déplaire. Zooey Deschanel et M. Ward avaient pourtant un beau terrain de jeu sur scène avec leurs musiciens. Ils l'ont exploré musicalement, mais il manquait de sourires complices et de pétillant, un mot pourtant associé à Zooey Deschanel.

L'interprétation était de grande qualité, mais le plaisir n'était pas là.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer