Source ID:400195; App Source:cedromItem

Festival Orientalys : l'ailleurs ici

Le quai Jacques-Cartier se transformera encore en médina les 9, 10 et 11 août... (Photo: Olivier Jean, La Presse)

Agrandir

Photo: Olivier Jean, La Presse

Daniel Lemay
La Presse

Le quai Jacques-Cartier se transformera encore en médina les 9, 10 et 11 août alors que se tiendra dans le Vieux-Port de Montréal le troisième festival Orientalys. Comme dans orient-est et lys-fleurdelysé, rencontre des vieilles cultures orientales où, dans le pays neuf du Québec et d'ailleurs, elles se mélangent au moderne.

L'est d'Orientalys est vaste comme le monde, va «du Maghreb à la Chine, de la Turquie à l'Inde et de l'Espagne au Japon», a dit hier Ghiwa Nakhlé, responsable du développement d'Orientalys.

Dans la médina, qui veut dire vieille ville - le Vieux-Port est donc lui-même une manière de médina -, Montréalais et visiteurs pourront découvrir mille sons et mille coloris dans ce programme de musique et de danse qui sera présenté sur deux scènes de midi à 23h. Mille odeurs aussi car que serait la médina sans ses thés, ses marcs de café, ses gâteaux et ses épices et tous ces mets plus ou moins exotiques?

En musique, l'affiche d'Orientalys propose des artistes de renommée internationale - Yacine, Moulay Dammou - et des groupes issus de la rencontre de Québécois anciens et nouveaux: Ayrad, les Gitans de Sarajevo, etc. Une belle opportunité de «s'agrandir» les oreilles, si on peut dire.

Orientalys se veut un lieu d'ouverture et d'échange, de rencontre entre les cultures, de fusion entre l'ancien et le moderne, toutes choses dont les Montréalais sont friands. Orientalys, oui, comme dans tout ce qui est à l'est du Plateau...

Pour consulter la programmation: festivalorientalys.com

La Presse vous suggère

Voies tribales

Vendredi 9 août, 18h

Orientalys est riche en danses de multiples origines (baladi, dakbeh libanaise, gitane, khmer, turque, flamenco) et s'ouvre avec Andrea Fryett, «maîtresse de la tribal-fusion». Avec sa troupe Nocta Dance, la danseuse et professeure montréalaise mélange, si on a bien compris, le scratch baladi avec le hip-hop façon médina du Caire et le hard flamenco. Sera suivi de la troupe de danse chinoise Hua Yun à 20h15.

Moula Dammou & l'Orchestre Amazigh

Vendredi 9 août, 21h30, samedi 10 août, 18h

De Casablanca, port du Maroc mythique où convergent mille influences, Moulay M'hamed Dammou fait vivre la musique berbère traditionnelle. Dar al Maghrib (le centre culturel du Maroc de la rue Viger) fait venir Moulay avec 12 musiciens. Le maître donnera aussi dans la médina un atelier sur les instruments traditionnels: flûte, luth, tambour.

Yacine

Samedi 10 août, 21h30

Si (comme nous) vous avez manqué les dernières évolutions de l'électro arabo-catalan, voici une opportunité unique de vous mettre à jour. Yacine Belahcene, Barcelonais d'origine algérienne et ancien leader du groupe Cheb Balowski, est l'homme de fusions uniques: rock + chaâbi (pop) algérien + trad andalou, le tout chanté en espagnol, en arabe et en catalan. Si Orientalys compte un incontournable musical, le voici!




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer