Source ID:; App Source:

Plus de 6000 danseurs ont participé au Black and Blue

Un jeune homme danse lors du Black and Blue... (Photo: Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Un jeune homme danse lors du Black and Blue au Palais des Congrès en 2009.

Photo: Robert Skinner, archives La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

Plus de 6000 personnes ont convergé vers le Stade olympique de Montréal, dimanche soir, pour participer à la 21e édition de l'événement danse Black and Blue, selon les premières estimations transmises lundi par les organisateurs.

Dix-huit disc-jockey de renommée internationale répartis dans deux salles se sont succédé aux commandes de la musique dès 21h dimanche, du jamais vu dans l'histoire de l'événement, a ajouté Mélanie Roy.

C'était un retour au Stade olympique pour l'événement, qui avait tenu ses dernières éditions au Palais des congrès, retour fortement apprécié des danseurs, a soutenu la porte-parole.

Le «Black Jack 21», point culminant du 21e Festival Black and Blue organisé par la Fondation BBCM, vise aussi à soutenir les personnes atteintes du VIH/sida ainsi que les groupes communautaires homosexuels.

Selon Mme Roy, un changement s'est opéré au cours des années, puisque l'événement attire maintenant de plus en plus de personnes hétérosexuelles et de jeunes âgés de 18 et 25 ans. Le renouvellement de la clientèle serait en partie dû à l'ajout d'une salle consacrée à la musique «trance», un type de musique électronique populaire auprès de ces danseurs.

Plus de la moitié de la clientèle du festival provient de l'extérieur du Québec, souligne Mme Roy. Plusieurs touristes des États-Unis, mais aussi de l'Europe ainsi que de l'Australie, se trouvent actuellement dans la métropole afin de participer aux activités du Festival Black and Blue.

Mme Roy rappelle que tous les plans concernant la sécurité des danseurs ont été approuvés par le service de sécurité du Stade olympique. Les organisateurs ont travaillé de concert avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour prévenir au maximum le trafic de stupéfiants. Une seule personne a été arrêtée au cours de la soirée de dimanche, selon Mme Roy.

Les derniers participants du festival, qui ont déboursé entre 75 et 120$ pour entrer sur le site, devaient quitter les lieux vers midi, lundi.

L'an dernier, la Fondation BBCM avait remis quelque 50 000$ en dons à différents organismes oeuvrant pour la cause du sida.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer