Source ID:536411; App Source:cedromItem

îleSoniq: de l'électro au parc Jean-Drapeau

Après avoir collaboré avec Justin Bieber et Chris... (Photo: fournie par Google Images)

Agrandir

Après avoir collaboré avec Justin Bieber et Chris Brown, Tyga verra son prochain album réalisé par Kanye West.

Photo: fournie par Google Images

Le promoteur evenko continue d'exploiter les possibilités musicales du parc Jean-Drapeau. Après Osheaga et Heavy Montréal, il lève le voile ce matin sur un nouveau festival électro et urbain baptisé îleSoniq, qui aura lieu les 15 et 16 août.

La tête d'affiche principale: le DJ néerlandais Tiësto, qui s'est produit au Festival d'été de Québec l'an dernier. Le festival îleSoniq présentera des vedettes pop internationales comme lui (Iggy Azalea, Bingo Players, Cash Cash, Juicy J), ainsi que des vedettes locales, dont Adventure Club.

«Ça fait deux ans qu'on pense à organiser un événement électro extérieur d'ampleur avec une place faite au hip-hop de club. Le site est la clé du festival. On veut recréer une sorte d'oasis», a expliqué Évelyne Côté, programmatrice pour evenko.

Le promoteur evenko peut accueillir 30 000 festivaliers par jour les 15 et 16 août au parc Jean-Drapeau. Après l'ElectroFest Tremblant, il ajoute à son calendrier un autre événement dans le créneau électro plutôt grand public. Preuve qu'il ne faut pas sous-estimer l'ampleur de ce marché. «À Osheaga, on voit que la demande est là», indique Évelyne Côté.

Or, une partie du public d'Osheaga tient à une «pureté artistique» et serait mécontent de voir une star pop comme Tiësto dans sa programmation.

L'équipe du promoteur evenko a visité plusieurs lieux à l'extérieur de Montréal, mais est revenu au parc Jean-Drapeau. Après tout, le public visé par îleSoniq est la clientèle hédoniste de club.

On promet «une production de qualité supérieure à la fine pointe de la technologie». Sur un site de 120 000 mètres carrés, on retrouvera deux scènes et une tente, dont la plus grosse scène mobile extérieure en Amérique du Nord. L'expérience sera «sensorielle», dit Évelyne Côté.

De la première vague d'artistes annoncée ce matin, voici cinq têtes d'affiche qui attireront les foules.

Tiësto

Sa venue à Montréal tombe bien. La mégavedette des platines Tiësto doit lancer son nouvel album, A Town Called Paradise, le 16 juin. Le DJ et auteur-compositeur néerlandais y dévoilera des collaborations vocales et musicales avec Icona Pop, Matthew Koma, Ladyhawke, Krewella, Hardwell ou encore Firebeatz.

L'an dernier, la prestation de Tiësto au Festival d'été de Québec avait rempli ses promesses de sons et de lumières. Nous avions été témoins d'un énorme party dansant à ciel ouvert.

Adventure Club

Évelyne Côté, d'evenko, décrit Adventure Club comme «les étoiles montantes de la scène électro grand public au Canada».

Le duo montréalais formé de Christian Srigley et Leighton James suit de près Tiësto en haut de l'affiche de l'Electric Daisy Carnival, à New York, le week-end prochain. Adventure Club a carte blanche d'îleSoniq pour programmer une journée de musique sur la scène secondaire. Pour l'instant, Snails, Botnek, The Chainsmokers et 3LAU figurent sur la liste d'invités.

Iggy Azalea

La jeune chanteuse électro australienne revient à Montréal après avoir rempli le Corona il y a quelques semaines. Elle reprendra des éléments du décor créé pour sa première tournée mondiale.

Ancien mannequin, Iggy Azalea, a participé à une campagne de la boutique en ligne montréalaise de luxe SSENSE. La chanteuse blonde platine cite Tupac Shakur et Missy Elliott parmi ses influences. Elle a collaboré avec T.I. et Charli XCX pour son premier album, The New Classic, sorti le 22 avril dernier.

Tyga

Kanye West réalisera son nouvel album, The Gold Album: 18th Dynasty. Il ne faut pas confondre Tyga (un acronyme pour Thank You God Always) avec le Montréalais Tiga. Tyga avec un «y» promet un cinquième chapitre musical «moins commercial», même s'il a collaboré avec Justin Bieber et Chris Brown. Sur son nouvel extrait, We Don't Die, Tyga rend hommage à ses racines jamaïcaines.

Juicy J

La carrière solo de Juicy J a pris un tournant important avec sa participation à la pièce de Katy Perry Dark Horse. Le membre de Three 6 Mafia roule sa bosse depuis près de 25 ans. En 2006, son groupe a même remporté un Oscar pour sa chanson It's Hard Out Here For a Pimp, tirée du film Hustle & Flow. Juicy J doit lancer sous peu son nouvel album solo, The Hustle Continues.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer