Source ID:; App Source:

Osheaga: un programme costaud

Jack White... (Photo: fournie par la production)

Agrandir

Jack White

Photo: fournie par la production

Le promoteur evenko a mis fin aux spéculations en annonçant hier l'alléchante programmation du neuvième festival Osheaga. Il a freiné le virage plus pop de l'an dernier, sans nuire au pouvoir rassembleur de ses têtes d'affiche. Les laissez-passer d'Osheaga sont en vente dès maintenant.

Grands noms

Difficile d'être déçu par la neuvième mouture du festival Osheaga. Des noms comme Outkast, Jack White, Arctic Monkeys, Lorde, Foster The People, Lykke Li, Chromeo, Modest Mouse, Haim et Nick Cave & The Bad Seeds feront vendre des billets comme ils assiront la réputation d'Osheaga sur l'échiquier nord-américain.

Rap

De Snoop Dogg à Macklemore & Ryan Lewis, le rap a toujours attiré les foules au festival Osheaga. La tradition se poursuit cette année avec la venue à Montréal de Childish Gambino, Pusha T, J. Cole, Kid Ink, Joey Bada $ $, Danny Brown et Chance The Rapper, à qui le mixtape indépendant Acid Rap a valu une position enviable dans les palmarès de fin d'année.

Musique électro

Les festivaliers pourront danser sur la synthpop de Cut Copy et Chvrches, se défouler avec le dubstep de Skrillex et se recueillir avec les chansons introspectives de London Grammar. Les plus fins connaisseurs de musique électronique et de la communauté des DJ se retrouveront plutôt devant les scènes où se produiront Laurent Garnier, The Glitch Mob, Chase & Status, SBTRKT, Flume, Gesaffelstein, Zomboy et Cyril Hahn.

Qualité de niche

La programmation d'Osheaga plaira aussi aux publics dits de niche. Local Natives et Four Tet ne remplissent peut-être pas le Métropolis, mais leur cote de crédibilité est fort élevée. Même chose pour Jon Hopkins (qui a réalisé la nouvelle chanson de Coldplay) et Volcano Choir, le groupe de Justin Vernon (Bon Iver). Et pour son volet nostalgique, Osheaga a invité le groupe américain The Replacements.

De Montréal

Le festival Osheaga prend toujours soin d'inclure des artistes montréalais dans sa programmation. Cette année, on compte des têtes d'affiche largement connues à l'international, comme Chromeo, Tiga, Half Moon Run, le Sam Roberts Band et Mac DeMarco, et d'autres noms davantage à saveur locale, dont Foxtrott, Beat Market, Le Trouble et Jimmy Hunt, le seul artiste francophone pour le moment.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer