Source ID:d6cfc5d4-3f39-4ed3-91ef-f0bdec8782e4; App Source:alfamedia

Des humoristes sur la route des festivals

Patrick Groulx, Bianca Longpré, Neev et Maude Landry... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

Patrick Groulx, Bianca Longpré, Neev et Maude Landry prennent la route pour l'été.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

L'été se passera sur la route pour plusieurs humoristes. En plus des tournées qui se poursuivent, un nouveau festival a vu le jour dans le Grand Montréal et de nombreux autres festivals comptent un volet humoristique. Quatre humoristes ont posé pour nous à la station-service Albert, rue De Bullion, et ont répondu à nos questions.

Bianca Longpré

À quoi ressemblera votre été?

À des vacances! Je travaille comme une déchaînée, sept jours sur sept, pendant l'année. Mais mon chum [François Massicotte] et moi ne travaillons jamais l'été. J'ai des spectacles jusqu'au 16 juin, et ensuite, nous partons avec trois des enfants au Japon pour un mois. Chaque été, on prend un mois en voyage avec les enfants. Nous avons été en Thaïlande, en Indonésie, en Floride... Le seul show que je fais est au Comédie Fest. Je vais écrire un autre livre cet été et mon prochain spectacle, mais je vois ça comme des vacances.

Parlez-nous de votre spectacle...

C'est une soirée de filles. Des fois, il y a un ou deux gars qui viennent, mais c'est principalement pour les femmes. Je raconte des anecdotes, et mon but est de déculpabiliser les mères. J'ai gardé le thème «conférence», mais tu n'apprends rien dans mon show. C'est de l'humour. Après mon spectacle, c'est une soirée avec DJ et une panoplie de chansons comme Despacito, La Macarena et Man! I Feel Like a Woman. Ça marche vraiment! C'est comme un party de mariage, mais juste entre filles.

Est-ce bien d'avoir un plus grand nombre de festivals d'humour dans la région de Montréal?

Je trouve que ça dilue énormément... deux ou trois dans le Québec, je comprends. Mais rendu à six ou sept, ça devient banal. Ce n'est plus un gros événement. Ça n'a pas d'allure. Ce n'est plus unique. En tant que consommatrice, je n'ai plus l'impression que chaque festival est un gros événement. Ça devient plus une mer de festivals.

Votre chanson préférée pour la route?

Sous le vent de Céline Dion

J'en fais, de la route! Je suis rendue à 110 représentations en 9 mois. Moi, j'aime les chansons quétaines. Je chante Sous le vent de Céline Dion et je capote. Mon équipe n'en peut plus! On voyage, trois ou quatre femmes, et on écoute des chansons quétaines.

À son itinéraire

Au Grand Montréal Comédie Fest, le 5 juillet

Neev

À quoi ressemblera votre été?

Ce sera un été très occupé! Je participe à tous les festivals d'humour sauf un, parce que je serai à Moncton. Je commence à rouler mon spectacle à Québec le 21 juin, au Petit Champlain. C'est ce que je vais présenter dans des festivals et en salle, un peu partout au Québec.

Parlez-nous de votre spectacle...

Dans quelques festivals, je présente mon spectacle d'une heure; sinon, ailleurs, quelques numéros de ce spectacle. Ça parle de moi, d'immigration... mais c'est surtout très drôle. On m'a dit que j'étais assez énergique sur scène. J'ai une facilité à imiter pas mal tous les accents, ça passe d'Elvis Gratton à des Chinois à Ron Fournier. Et c'est mon regard sur la vie: j'ai 33 ans, je suis nouvellement marié, humoriste au Québec d'origine marocaine. C'est assez éclaté.

Est-ce bien d'avoir un plus grand nombre de festivals d'humour dans la région de Montréal?

Je suis toujours d'avis que la concurrence amène le meilleur pour le public. Quand il y avait un festival, c'était très bien. Quand il y en a eu deux, c'est devenu meilleur. Là, nous sommes à quatre. Lorsque je suis rentré dans la business, nous étions une trentaine. Maintenant, nous sommes une cinquantaine et ce sont des gens de qualité. C'est ça qui est génial. La qualité ne fait que monter et maintenant, partout au Québec, c'est possible de voir de l'humour. J'avais tenté de faire carrière en musique, un milieu qui a tellement pris une gifle récemment. C'est beau de voir de l'art de scène qui est en effervescence. Pour moi, ce n'est que du positif.

Votre chanson préférée pour la route?

Rebel Music de Bob Marley

Je suis musicien, je joue tous les jours. Je suis un fan fini de reggae, dont de Bob Marley. C'est pas mal essentiel pour moi d'avoir de la musique sur la route.

À son itinéraire

Au Grand Montréal Comédie Fest, le 5 juillet; au festival Juste pour rire, le 19 juillet ; au Festival de la blague de Drummondville, le 1er août; au ComediHa! Fest-Québec, le 8 août ; au festival Laval en rires, le 25 septembre.

Maude Landry

À quoi ressemblera votre été?

C'est un gros été parce que je fais de gros shows. Je commence par retourner en Haïti pour participer à un festival d'humour. Je l'ai déjà fait et c'était vraiment cool. Ils sont vraiment bon public. Je reviens ensuite et je n'arrête pas... Les humoristes, nous ne sommes pas en vacances l'été!

Parlez-nous de votre spectacle...

C'est difficile à décrire... mais facile à aimer. Je pousse des réflexions un peu champ gauche. Je ne parle pas longtemps de la même affaire, on me connaît pour mes courtes blagues. J'ai quelques tounes à la guitare, je sais que ça sonne chansonnière, mais je pense que mes tounes sont bonnes. Je suis assez stoïque, je ne suis pas une humoriste physique.

Est-ce bien d'avoir un plus grand nombre de festivals d'humour dans la région de Montréal?

Je ne crois pas que ce soit une mauvaise chose qu'il y en ait beaucoup, parce qu'il y a un gros public. Il y a une forte demande, c'est assez effervescent comme art. Peut-être qu'il y a une compétition entre les festivals, mais en tant qu'artiste, je vois juste ça comme plusieurs terrains de jeu.

Votre chanson préférée pour la route?

Don't Stop Me Now de Queen

Pour me motiver, du Queen en général. Je connais toutes les tounes par coeur, mes parents mettaient ça quand j'étais jeune à la maison. Ce sont de bonnes tounes de confiance en soi et de révolution. Sinon, les chansons de Lady Gaga font le même effet.

À son itinéraire

Au Grand Montréal Comédie Fest, les 6, 7, 11, 12 et 13 juillet; à l'édition de Québec de Dr. Mobilo Aquafest, le 21 juillet; au Festival de la blague de Drummondville, le 2 août; au ComediHa! Fest de Québec, le 17 août; au Mile Ex End, le 8 septembre; au festival Laval en rires, le 30 septembre.

Patrick Groulx

À son itinéraire

Au Grand Montréal Comédie Fest les 5, 9 et 14 juillet; au Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue le 8 juillet; au Festival de la blague à Drummondville le 4 août; au Festival d'humour d'Alma le 1er septembre




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Rire hors Montréal

    Été culturel

    Rire hors Montréal

    Le Grand Montréal est bien servi cet été, côté humour, mais le reste de la province ne sera pas en... reste, justement! Voici quelques rendez-vous... »

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer