Source ID:c392f515-2203-4d7f-b6e4-10d15866e024; App Source:alfamedia

L'été (très chaud) de l'Orchestre Métropolitain

Le Festival des arts de Saint-Sauveur accueillera l'OM... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE-)

Agrandir

Le Festival des arts de Saint-Sauveur accueillera l'OM sous son Grand Chapiteau, le 5 août. Yannick Nézet-Séguin et l'OM présenteront alors un programme tout Tchaïkovski.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE-

Deux concerts au Festival Classica, un au Domaine Forget en hommage à madame Jacqueline Desmarais, trois à Lanaudière, un autre au FIJM, trois offerts gratuitement en plein air à Montréal et à Pincourt, rendez-vous musicaux aux Concerts populaires de Montréal et au Festival des arts de Saint-Sauveur, Gala 60e anniversaire du Concours de musique du Canada. Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'été sera très chaud pour l'Orchestre Métropolitain!

Au Domaine Forget

À guichets fermés le 23 juin au Domaine Forget de Saint-Irénée, l'Orchestre Métropolitain rendra hommage à feue madame Jacqueline Desmarais, qui a contribué de près à l'ascension de Yannick Nézet-Séguin sur la scène internationale. Au programme, le Concerto pour flûte en ré majeur d'Ibert, suivi du Concerto pour piano no 1 de Tchaïkovski, ainsi que la quatrième symphonie de Tchaïkovski, dite du destin. Les solistes de ce programme seront le flûtiste Emmanuel Pahud et le pianiste Louis Lortie.

«Je suis tellement heureux de retourner au Domaine Forget avec les musiciens de l'OM, indique Yannick Nézet-Séguin, par courriel. Plusieurs de nos musiciens y enseignent pendant l'été, tout comme des membres des orchestres de Philadelphie et du Metropolitan Opera. C'est un festival où les plus grands artistes se produisent, un incontournable pour les mélomanes. Quel bonheur pour nous de présenter un merveilleux programme regroupant mes amis le flûtiste Emmanuel Pahud et le pianiste Louis Lortie pour rendre hommage à Jacqueline Desmarais, cette grande dame qui a tant fait pour les artistes et institutions musicales d'ici.»

Au FIJM

Les films d'animation de Dreamworks sont devenus des classiques du genre, tant pour leur qualité d'animation que pour leur trame sonore. Dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal (FIJM), des extraits de Shrek et autres Kung-Fu Panda seront projetés sur grand écran tandis que la musique sera interprétée en direct par l'Orchestre Métropolitain, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, le 30 juin.

«À la suite du succès d'un événement semblable l'an dernier, soit La La Land en concert, nous avons accueilli avec joie cette nouvelle invitation du Festival international de jazz à jouer les airs les plus connus des productions Dreamworks Animations sous la direction du chef Aram Demirjian, que j'ai connu il y a quelques années et qui a travaillé avec moi. Un bel événement pour les familles montréalaises!»

Concerts populaires

Sous la baguette du jeune chef Nicolas Ellis, l'Orchestre Métropolitain convie le grand public à son rendez-vous annuel des Concerts populaires de Montréal. Le 5 juillet, le Centre Pierre-Charbonneau vibrera au Concerto pour piano n4, une oeuvre d'André Mathieu à redécouvrir; le pianiste Jean-Philippe Sylvestre s'appliquera à la faire briller. Au même programme, la Symphonie n7 de Beethoven, l'une des plus jouées internationalement.

«L'OM a une longue histoire d'amour avec les Concerts populaires de Montréal puisqu'il s'y produit tous les ans depuis 1982, dit Yannick Nézet-Séguin. Vous vous imaginez le plaisir des musiciens de l'OM de retrouver le public pour lui offrir un concerto d'André Mathieu interprété par Jean-Philippe Sylvestre et la Symphonie n7 de Beethoven, sous la direction de Nicolas Ellis.»

Plus tard au cours de l'été, le Festival des arts de Saint-Sauveur accueillera l'OM sous son Grand Chapiteau, le 5 août. Yannick Nézet-Séguin et l'OM présenteront un programme tout Tchaïkovski. Au programme, musique de ballet: La Polonaise, tirée de l'opéra Eugène Onéguine, la Suite pour orchestre no 4 en sol majeur dite Mozartiana et la Symphonie no 4.

«C'est une des raisons pour lesquelles la saison d'été m'emballe tant. C'est l'occasion d'aller à la rencontre de notre public dans les plus beaux coins du Québec, ce qu'on a moins l'occasion de faire durant la saison.»

L'OM prendra l'air

Dans le cadre des Concerts Campbell, l'Orchestre Métropolitain et le chef Yannick Nézet-Séguin présenteront, le 27 juillet, un concert en plein air devant le chalet du mont Royal. Le même programme sera offert le 28 juillet au parc West Vancouver de L'Île-des-Soeurs, dans l'arrondissement de Verdun.

On y présentera le programme consacré à Tchaïkovsky dont la matière a déjà été décrite. Le 12 août, en après-midi, l'Orchestre Métropolitain renouvellera sa présence au parc Bellevue de Pincourt, dans ce programme tout Tchaïkovski, cette fois sous la direction de Nicolas Ellis.

«C'est devenu un incontournable : les mélomanes peuvent retrouver l'OM un peu partout à travers la ville et même au-delà dans des concerts où la grande musique symphonique leur est présentée gratuitement, rappelle le directeur artistique de l'OM. C'est toujours beau de voir les nouveaux mélomanes, les familles, les amoureux, les réunions d'amis et les habitués de la musique symphonique se réunir en si grand nombre pour partager un moment avec nous.»

Au Festival de Lanaudière

Les musiciens de l'Orchestre Métropolitain se produiront à trois reprises au Festival de Lanaudière, dont 2 fois sous la direction de Yannick Nézet-Séguin et une autre sous la direction de Roderick Cox. Le 13 juillet à l'amphithéâtre Fernand-Linsdsay, un programme particulièrement diversifié, sous la direction Roderick Cox, fera ressortir les accents caribéens de Callaloo de Stewart Goodyear ou le jazz symphonique de Gershwin, dont on jouera Rhapsody in Blue, ou encore l'Adagio pour cordes de Barber, pour clore le tout avec la Symphonie n2 de Rachmaninov, sa plus célèbre. Le 4 août, le Concert du souvenir met en relief des oeuvres de Leonard Bernstein: Chichester Psalms, la Symphonie no 2, les Danses symphoniques tirées de la célèbre West Side Story. Le 5 août, le concert de clôture du festival sera entièrement consacré à Chostakovitch, soit sa Symphonie n7 dite Leningrad, ainsi que son Concerto pour piano n2, interprété par nul autre que Marc-André Hamelin.

«Lanaudière est un autre joyau des festivals du Québec, assurément un rendez-vous à ne pas manquer», résume Yannick Nézet-Séguin.

Concours de musique du Canada

Le Gala 60e anniversaire du Concours de musique du Canada réunit certains des meilleurs jeunes musiciens du pays, à commencer par le violoniste Kerson Leong, ambassadeur du concours et grand gagnant du Tremplin 2014. Cet événement souligne en outre le 60e anniversaire de fondation du concours. Le programme avec les lauréats n'est pas encore déterminé, mais on sait d'ores et déjà que le Concerto pour violon, op. 14, de Samuel Barber, sera joué par Kerson Leong et que l'OM exécutera l'Ouverture Egmont de Beethoven. Ce concert aura lieu le 9 juillet à la Maison symphonique de Montréal.

«L'OM aime donner la place aux jeunes solistes canadiens et est très attentif aux talents émergents. Quelle fierté pour nous d'être associés à ce gala célébrant les 60 ans du Concours de musique du Canada et de pouvoir ainsi offrir à ces jeunes lauréats l'occasion unique de présenter le fruit de leur travail aux côtés des musiciens de l'OM, dirigés par le jeune chef Nicolas Ellis.»




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer