Sur le thème Une passerelle entre les cultures, le 36e Salon du livre de Montréal s'est ouvert hier sur la lecture, par six comédiennes de Montréal et de Québec, d'un extrait de la pièce Albertine en cinq temps de Michel Tremblay.

Publié le 21 nov. 2013
Daniel Lemay LA PRESSE

«Cette passerelle ne veut pas juste rapprocher les cultures de différents peuples et de différentes langues, a lancé Gilda Routy, la présidente du conseil du Salon, mais aussi les façons dont s'expriment ces cultures.»

«Lisez du théâtre», a conseillé Lorraine Pintal, la directrice du TNM - où Albertine reviendra au printemps, 30 ans après sa création -, avant de céder les micros à Émilie Bibeau, Lise Castonguay, Lorraine Côté, Éva Daigle, Marie Tifo et Monique Miller, l'Albertine du cinquième et dernier temps, âgée de 70 ans.

Au son d'un détachement de la fanfare Pourpour, la cohorte de dignitaires, qui comptait Mme Josette Darguste, ministre haïtienne de la Culture, s'est ensuite rendue à l'Espace Haïti, le pays étant l'invité d'honneur de ce 36e SLM. Éric Blackburn, de la librairie Port de tête de l'avenue Mont-Royal, y présente la plus grande collection de livres haïtiens jamais rassemblée. Il faut voir! Et regarder le dernier-né, ce Bonjour voisine, brique multigenres dirigée par Marie Hélène Poitras à laquelle ont participé 51 auteurs haïtiens et québécois pour souligner, dans la foulée des Rencontres québécoises en Haïti, les 10 ans de la maison Mémoire d'encrier de Rodney Saint-Éloi.

Dany Laferrière est bien sûr du nombre, et il a rendu hommage à son ami Saint-Éloi, animateur extraordinaire grâce à qui, a dit le plus japonais des auteurs québécois vivant en Floride, «le grand fleuve de la littérature québécoise coule en Haïti».

Dans sa dernière étape, l'ouverture revampée - à la demande des éditeurs - du Salon du livre a vu Martin Thibault, poète de la cité nouvellement établi en résidence dans l'édifice Gaston-Miron, nous parler du premier salon «du» livre qu'il ait connu. Celui de ses parents, sur le bord du lac Pohénégamook, où il n'y avait qu'un livre, une anthologie de la poésie québécoise où il a lu Émile Nelligan pour la première fois: Ah! comme la neige a neigé! Et le jeune homme a commencé à passer ses soirs d'hiver à écrire...

Avant qu'il ne déclare le 36e Salon ouvert, une quarantaine de jeunes du mouvement Sauvons les livres - voyez les macarons rouge et blanc - se sont joints à Martin Thibault pour réclamer du gouvernement péquiste, pour la troisième fois en 10 jours, une loi sur la réglementation du prix du livre, seul moyen selon eux d'assurer la bibliodiversité et la survie des librairies indépendantes. «Le livre est mal prix», ont scandé les manifestants. «P-R-I-X!»

Quoi qu'il en soit, le Salon du livre est ouvert et, bon prix, «mal prix», il ne désemplira pas jusqu'à lundi.