Le programme du Salon du livre de Montréal comprend cette année un ajout de prestige, soit la cérémonie d'intronisation des nouveaux membres de l'Académie des lettres du Québec. En effet, Danielle Fournier, Robert Lalonde et André Vanasse (voir leurs bios à droite) viendront augmenter jeudi les rangs de l'Académie, qui compte déjà 44 membres (28 hommes et 16 femmes).

Daniel Lemay LA PRESSE

Fondée en 1944, l'Académie canadienne-française s'est d'abord consacrée à la défense et à la promotion de la langue française, mission qu'avaient entérinée ses fondateurs réunis autour de Victor Barbeau (1896-1994), philosophe, journaliste et professeur de littérature à l'École des hautes études commerciales. Parmi eux: Alain Grandbois, Lionel Groulx, Guy Frégault, Rina Lasnier, Robert Rumilly; le poète Robert Brien, dernier survivant des 16 membres fondateurs, est mort en 1999.

Après la mise sur pied, en 1961, du ministère des Affaires culturelles et de l'Office de la langue française, l'Académie peine à se définir une mission nouvelle et, conséquemment, à trouver sa place dans le Québec bouillonnant des années 70 et 80.

Aujourd'hui, l'Académie des lettres du Québec (ainsi nommée depuis 1992) a comme mission de «défendre la langue, la culture et la littérature française ici et dans la francophonie», et de récompenser les plus méritants avec sa médaille et ses prix annuels: le prix Ringuet du roman, le prix Alain-Grandbois de la poésie et le prix Victor Barbeau de l'essai.

L'Académie organise par ailleurs la Rencontre québécoise internationale des écrivains et le Colloque de l'Académie -, présenté le mois dernier, celui de 2013 portait sur les enjeux de la traduction - publie la revue Les Écrits et coordonne des lectures-spectacles à la Grande Bibliothèque.

Feu qui dure... dans un monde nouveau.

______________________________________________________________________________

La réception des nouveaux membres se fera jeudi à 17h à la Salle 1.

Les nouveaux membres

Danielle Fournier

Écrivaine et poète, Danielle Fournier est la première femme à accéder à la direction littéraire des Éditions de l'Hexagone. Elle a remporté en 2003 le prix Alain-Grandbois de l'Académie pour Poèmes perdus en Hongrie et, en 2010, le prix du Gouverneur général pour Effleurés de lumière, écrit, nous avait-elle dit, «pour ne pas mourir».

Robert Lalonde

Depuis La belle épouvante, prix Robert-Cliche 1981, Robert Lalonde a publié au Boréal une quinzaine de romans, dont cinq ont été primés. Homme de théâtre autant qu'homme de lettres, M. Lalonde a enseigné l'art dramatique à deux générations d'acteurs québécois en plus d'adapter pour la scène plusieurs textes littéraires.

André Vanasse

Engagé dans le rayonnement de la littérature québécoise et canadienne depuis un demi-siècle, André Vanasse s'est fait connaître tour à tour comme professeur de création littéraire, directeur de collection, éditeur de revues et de livres, notamment chez XYZ dont il a été copropriétaire et directeur littéraire de 1990 à 2009.