Ce soir, Montréal se transforme en gigantesque after-hours. Pas de couvre-feu, pas de last-call, pas de dernier métro à attraper. Rien que du rock, des films, de la danse, de l'art, des contes, du théâtre, de la performance, des virées touristiques ou des événements sportifs. Et ce, jusqu'au petit matin. Ce happening nocturne, c'est évidemment la Nuit blanche, sixième du nom, finale désormais traditionnelle du festival Montréal en lumière. Cette année, plus que jamais, le menu est abondant. Un peu trop, diront certains. Encore mieux, affirment ses organisateurs, qui ont fait exploser la programmation à 165 activités, répartie en 114 lieux. «Une plus grande offre nous permettra de régler certains problèmes de file d'attente», nous expliquait récemment le directeur de la manifestation, Pascal Lefebvre. Victime de son succès, la Nuit blanche? Selon les chiffres du groupe Spectra, qui organise Montréal en lumière, 200 000 personnes auraient participé à l'événement l'an dernier. Les paris sont ouverts pour cette sixième présentation. Mais une chose est certaine: il y aura l'embarras du choix. Comment s'y retrouver? S'y perdre? Éviter l'indigestion? La Presse vous propose trois parcours taillés sur mesure: Culture avec un grand C, Bouge de là! et Sexe, drogue et rock'n'roll. Si le chapeau vous va, portez-le! À noter que tout est gratuit, à moins d'indication contraire. Et que les transports en commun roulent toute la nuit.

Mis à jour le 28 févr. 2009
Jean-Christophe Laurence LA PRESSE

 

1. CULTURE AVEC UN GRAND C Je pensedonc Je «nuit»

CINÉPARC

Rien de très intello dans un drive-in, direz-vous. Sauf quand le film est réalisé in situ, par de jeunes cinéastes expérimentaux, et qu'il est diffusé en direct sur l'esplanade de Place des Arts. Évidemment, personne, pas même les créateurs, ne connaît la fin de l'histoire. Ce projet de «théâtre- réalité», produit par le groupe In the City, pourrait être un des points forts de cette Nuit blanche.

De 23h à 4h. Représentations aux demi-heures.

ACTIONS

Le collectif new-yorkais Big Art Group est connu pour ses spectacles multimédias explosifs, qui allient le son, l'image, le théâtre, la musique et le bruit, dans une ambiance immersive et interactive. En général, personne n'en sort indifférent. Quatorze membres du groupe sont à l'Usine C pour présenter leur nouvel alliage d'installations vidéo, de performances et de délirium musical..

Usine C, 1345, avenue Lalonde, de 22h à 1h30. Les projections débutent à 20h.

NUIT BLANCHE POUR ROMANS NOIRS

Original: la librairie Gallimard propose une soirée de lectures publiques ouverte à tous. Thème imposé: le roman noir. Chacun aura entre trois et cinq minutes pour lire des extraits du bouquin de son choix, pourvu qu'il soit dans la tonalité demandée. On en profitera aussi pour lire des passages du livre 24h/24, publié aux éditions Héliotrope l'automne dernier. On peut s'inscrire sur le site de la librairie (www.gallimardmontreal.com) ou tout simplement se pointer sur place avec son livre.

Librairie Gallimard, 3700, boulevard Saint-Laurent, de20hà2h.

LE CIEL DE GALILÉEET DE KEPLER

On célèbre, en 2009, le 400e anniversaire des premières observations dans le ciel de l'astronome Galileo Galilée. Le Planétarium souligne à sa façon cet anniversaire, en reproduisant ce que le célèbre astronome italien voyait de sa lunette. Puisqu'on y est, la galerie d'art Visual Voice présente une série d'oeuvres inspirées du tout premier livre de science-fiction, écrit il y a quatre siècles par un autre astronome, Johannes Kepler. L'artiste Bettina Forget va distribuer des versions abrégées du bouquin, que vous pourrez illustrer à votre tour.

Planétarium: 1000, rue Saint-Jacques Ouest, de 22h à 5h. Galerie Visual Voice, 372, rue Sainte-Catherine Ouest, espace 421, de 20h à 3h.

LES HOMMES À SCIE

Ici, pour la scie, citons: «Imaginez la rencontre entre un conteur joueur d'égoïne et un métallurgiste. Ajoutez un manipulateur de sons. Sans oublier un autre conteur, tirant d'un call d'orignal les notes déchirantes d'un John Coltrane à l'agonie. Réunissez tous ces éléments et vous verrez surgir des entrailles de la ferraille les Hommes à scie.» On ne sait pas pour vous, mais nous, on est curieux.

Maison de la culture du Plateau Mont-Royal.

HISTOIRE ET ARCHITECTURE DU PLATEAU MONT-ROYAL

Les virées urbaines de Kaléidoscope dévoilent des pans méconnus de Montréal. L'organisme propose cette fois une visite guidée (à pied) du Plateau Mont- Royal, de ses bâtiments, de ses rues et ruelles. Avis aux intéressés, cette agence de «tourisme» un peu spéciale offre aussi un parcours sur l'art dans le métro, un tour de ville illuminé (45 $) et des hôtels-boutiques du Vieux-Montréal (15 $). Informations: tourskaleidoscope. com.

Départ pour le Plateau : 19h30 et 21h30 sur le parvis de la station de métro Mont-Royal.

2. BOUGE DE LÀ!

Un autre red Bull s'il vous plaît

LA NUIT DES ADOS

Hey toi! T'as l'air cool, mais t'as pas l'air de 18 ans? Tu es trop jeune pour les bars, mais trop vieux pour Télétoon? Viens donc faire le party dans une «soirée électrisante pour les ados». Il y aura de la danse, des joutes de rock band, une bataille de iPod avec des vedettes (des VJ de MusiquePlus, un comédien des Invincibles...) et plein de bon lait au chocolat. Amène tes amis, mais pas tes parents!

Complexe Desjardins, 150, rue Sainte-Catherine Ouest, de 20h à minuit. Pour 18 ans et ".

FRISBEE SUR NEIGE

Vous connaissez le frisbee, mais connaissez-vous celui-là? Le programme parle d'un sport d'équipe «excitant et spectaculaire». Mais encore faut-il savoir jouer. Ça tombe bien. On vous apprend les règles du jeu de ce futur sport olympique ce soir, «drette» en face du Stade. Trop «frette» ? Optez pour des visites nocturnes du Biodôme et de l'Insectarium. C'est juste à côté.

Frisbee. 4777, avenue Pierre-de-Coubertin, de 21h à 1h. Biodôme/Insectarium, 4101, rue Sherbrooke Est, de 17h à 2h. 10$

SPORTS D'HIVER AU PARC JEAN-DRAPEAU

Pour une nuit blanche vraiment blanche, il y a toujours la neige de l'île Sainte-Hélène. Le parc Jean-Drapeau a aménagé un sentierpatinoire, des pentes pour glisser, des trajets pour la raquette et une zone de planches à neige. Chers parents, voici notre suggestion: laissez le plus grand au snowboard. Les plus petits sur les glissades. Et allez patiner en paix!

Parc Jean-Drapeau, de 21h à 3h. 10$

SWINGUEZ À L'HÔTEL DE VILLE

Oubliez le disco, le rock ou la techno. Loin du «jeunisme» des partys branchouilles, cette «soirée canayenne» s'adresse aux gigueux intemporels, amateurs de reels, de sets carrés et de musiques traditionnelles. On vous demande d'amener vos pieds et vos cuillers pour accompagner les musiciens.

Hôtel de ville, 275, rue Notre-Dame Est (entrée place Vauquelin).

3 DA HARD WAY/LE PARTY

Les «cracks» de danse urbaine ne manquent pas à Montréal. Bonne nouvelle: ils (et elles) seront tous à l'Academy Club, pour une compétition de popping de B-boying (breakdance) et de hiphop? Ces styles ne vous disent rien? Raison de plus pour y aller. Un coup parti, poursuivez au Party, sur la musique cool/poche du DJ MC Gilles et le visuel de VJ Phil. Performances, chorégraphies et délire psychotronique annoncé. Attention, c'est plus tard et c'est pour 18 ans et ".

3 Da Hard Way. Academy Club. 4445, boulevard Saint-Laurent, de 21h à minuit. 10$. Le Party. Le Gymnase, 4177, rue Saint-Denis, de 22h à 3h.

LA MOVIDA DE LA NUIT BLANCHE

Ça commence avec des mariachis, ça se poursuit avec DJ El Padrino, et ça se termine aux p'tites heures avec une bonne sopa de ajo et du chocolate con churros, une tradition bien espagnole. LaMovida, sorte d'afterhours latino, a connu un tel succès l'an dernier, qu'on a décidé de remettre ça. La fiesta est précédée d'une soirée de courts métrages (La Noche de los cortos) d'Espagne, du Portugal, du Québec et d'Amérique latine. Bon combo.

Club espagnol du Québec. 4388, boulevard Saint-Laurent, de 21h à minuit (Noche de los Cortos); de minuit à 6h (Movida). Pour 18 ans et ".

3. SEXE, DROGUE ET ROCK'N'ROLL

La Nuit Spasm

Des films d'horreur, de fesses, de science-fiction, du fantastique... Voici un best of du cinéma de genre québécois. Le tout projeté dans l'ambiance délinquante du Café Cléôptatre, antre mythique du nightlife montréalais! Bonus: la soirée est animée par des drag queens.

Café Cleopâtre, 1230, boulevard Saint-Laurent, de 21h à 3h.

Obsédés musicaux, assumez-vous

Adios Nuit électronique. Benevenido Nuit du rock'n'rap'bounce. De 22h à 5h, le Métropolis se transforme en centrale électrique Cinq groupes pour le prix d'aucun. Une tonne de décibels gratos, gracieuseté des Dales Hawerchuk, de Band de garage, des Vulgaires machins, de Payz Play, de Numero# et de DJ Ghislain «bounce le gros». Notre avis? Très bonne planque...

Métropolis, 59, rue Sainte-Catherine Est, de 22h à 5h.

Total Crap

Le pire de la télé québécoise (et internationale) rien que pour vous. Extraits de reality shows japonais, vieux clips de métal cheap, pubs de lait avec Roch Voisine, films pornos avec des nains: le registre de Total Crap est aussi vaste que grotesque. Concoctée par Simon Lacroix et Pascal Pilote, deux spécialistes du mauvais goût, ce concept hyper trash est une excellente source de divertissement. Comme on dit: plus c'est poche, meilleur c'est!

200, rue Sainte-Catherine Est, de 21h à 3h.

L'amour dans la Nuit

Le cinéma L'amour s'ouvre aux curieux. Le saviez-vous? Cet ancien théâtre juif n'est pas qu'un vulgaire cinéma porno. C'est aussi une des plus vieilles salles de Montréal encore en activité. Une visite guidée de ce «bijou architectural» (dixit le programme) sera suivie par la projection d'un documentaire sur l'établissement, qui a connu tous les temps et tous les fantasmes depuis sa construction en 1914.

Cinéma L'amour, 4015, boulevard Saint-Laurent, de minuit à 1h.

La nuit ép (r) ouvante de Jesus Franco

Qui est le plus mauvais cinéaste de tous les temps? Si vous répondez Jesus Franco, vous n'êtes pas loin de la vérité. Pas snob pour un sou (d'ailleurs, c'est gratuit), la Cinémathèque présente trois films d'horreur de ce prolifique (et lubrique) réalisateur espagnol, qui a plus de 200 longs métrages à son actif: L'horrible Docteur Orlof (1962), Le miroir obscène (1975) et Les prédateurs de la nuit (1988).

Cinémathèque québécoise, 335, boulevard de Maisonneuve Est, à 23h, 0h30 et 2h.

Dansez le swing rockabilly des années 50

Sortez le Brylcreem, les cheveux en banane et les blue suede shoes. JiveStudio veut vous montrer comment ça dansait dans les années 50. Cette petite leçon en concentré (un cours d'initiation aura lieu à toutes les heures) se fera sur de vieux disques rockabilly et rock'n'roll des années chromées. Go cat go!

Jive Studio, 3713, boulevard Saint-Laurent, de 21h à 5h.