Chaque samedi de l'été, un auteur a joué pour nous au libraire en nous proposant des lectures de vacances. Chrystine Brouillet met un terme aujourd'hui à la série.

Publié le 19 août 2012
LA PRESSE

Aussi sûrement que l'été suit le printemps, Chrystine Brouillet propose à ses lecteurs une nouvelle aventure de la détective Maud Graham. Cette année, il s'agit de La chasse est ouverte, 11e tome d'une série qui a encore de beaux jours devant elle. Grande lectrice de romans, et surtout de policiers, elle nous fait trois suggestions de lecture, de la plus touchante à la plus effrayante.

Intimité et autres objets fragiles

Marie-Ève Sévigny

«Ce recueil de nouvelles est vraiment un bijou. C'est une écriture tellement fine, tellement délicate. Les chutes sont toujours saisissantes. Il y a des nouvelles très émouvantes, d'autres inquiétantes. Il y en a une qui m'a fait penser au Horla, de Maupassant. C'est beaucoup sur l'observation des gens, leurs réactions avec leur entourage. Je l'offre aux amis. Je veux que tout le monde le découvre!»

Top class killer

Jon Osborne

Pour avoir peur, puisque l'été, on lit beaucoup de romans policiers. C'est un roman sur un tueur en série très particulier. Les copycats existent mais en général ils copient un seul tueur. Celui-là a décidé de copier les meilleurs et de devenir le meilleur que tous ceux-là. L'enquêteur qui essaie de découvrir qui est ce fou a un lien dans son passé avec cet homme-là. Âmes sensibles s'abstenir!

Le Tribunal des âmes

Donato Carrisi

«Le roman policier italien s'était peut-être essoufflé ces dernières années mais avec l'arrivée de Carrisi (Le Chuchoteur), c'est "quelque chose", c'est une coche au-dessus! C'est une écriture qui est souple, ample. Une réflexion profonde et troublante sur la foi. On a l'impression de plonger dans des âmes obscures. On suit les traces d'un homme étrange, des personnages fascinants. Inquiétant et diablement efficace.»