(New York) Le rappeur américain Fetty Wap, arrêté et poursuivi depuis fin octobre à New York pour trafic de drogue, a été libéré sous caution et placé sous contrôle judiciaire, a annoncé vendredi la justice américaine.

Agence France-Presse

L’artiste de 30 ans, de son vrai nom William Junior Maxwell II, doit s’acquitter d’une caution de 500 000 dollars, sera soumis à une surveillance par GPS, à des contrôles antidrogue inopinés et est privé de son passeport, a annoncé dans un bref communiqué la juge du tribunal fédéral de Brooklyn Joanna Seybert.

Le rappeur est mis en cause depuis le 29 octobre aux côtés de cinq individus devant un tribunal new-yorkais.

Ils sont accusés d’avoir transporté, distribué et vendu plus de 100 kg de drogues, notamment de l’héroïne et du fentanyl, un puissant opiacé de synthèse, à Long Island, près de New York, et dans le New Jersey de juin 2019 à juin 2020, selon le département de la Justice.  

Lors des perquisitions, les forces de l’ordre ont saisi près de 1,5 million de dollars en liquide, 16 kg de cocaïne, deux kg d’héroïne, de nombreuses pilules de fentanyl et plusieurs armes.  

Arrêté par le FBI le 28 octobre à Long Island sur la zone d’un festival où il devait se produire, Fetty Wap est accusé d’avoir servi de « distributeur » au sein de ce trafic de stupéfiants.   

Fetty Wap, qui s’est fait connaître en 2015 avec son tube Trap Queen, n’en est pas à ses premiers démêlés avec la justice. Accusé d’avoir agressé trois employés d’un hôtel, il avait été arrêté par la police en 2019. Il a aussi été inculpé pour conduite en état d’ivresse en 2017.