Nouveaux rebondissements dans l’affaire Britney Spears. Mardi soir, la chanteuse a pris Instagram d’assaut pour attaquer sa mère, Lynne Spears.

Marc-André Lemieux
Marc-André Lemieux La Presse

Dans une tirade publiée et retirée quelques heures plus tard, la star a accusé sa mère d’avoir orchestré sa tutelle, instaurée en 2008. « Mon père n’est pas assez intelligent pour avoir imaginé cette tutelle, a écrit la chanteuse de 39 ans. Ce que les gens ne savent pas, c’est que c’est ma mère qui lui a donné l’idée. »

« Je ne récupérerai jamais ces années perdues, a poursuivi la pop star. Elle a secrètement détruit ma vie. Et oui, je vais la pointer du doigt, elle et Lou Taylor [son ancienne porte-parole]. Donc arrêtez avec vos “Je n’ai aucune idée de ce qui se passe” et allez vous faire f* * * * * ! Vous savez exactement ce que vous avez fait. »

Le 29 septembre, après des mois de procédures, un tribunal de Los Angeles a retiré la tutelle de Britney Spears à son père, Jamie, conformément aux vœux de l’artiste.

D’après le magazine Rolling Stone, Jamie Spears a déposé plus tôt cette semaine des documents de cour affirmant qu’il soutient un « arrêt complet » de cette tutelle. Toujours selon ces documents, Jamie Spears ne chercherait « aucune forme de compensation financière ».

Une nouvelle audience est prévue le 12 novembre pour officiellement stopper la tutelle. Une seconde aura lieu le 13 décembre pour examiner des questions financières et d’autres détails.