(New York) Le chanteur Bruce Springsteen a écopé mercredi d’une amende de 540 dollars pour avoir consommé de l’alcool dans un parc national américain.  

Maggy DONALDSON
Agence France-Presse

L’icône du rock, interprète de Born in the USA, a été arrêtée le 14 novembre dans un parc du New Jersey où il buvait selon lui « deux petits shots de tequila », ce qui est interdit.  

Bruce Springsteen était aussi poursuivi pour conduite en état d’ébriété à bord de sa moto, mais ces poursuites ont été abandonnées mercredi, faute de preuves suffisantes.

Lors de cette audition virtuelle, un juge a ordonné à l’artiste de payer 500 dollars pour avoir consommé de l’alcool dans le parc, et 40 dollars de frais de justice.

PHOTO JANE ROSENBERG, REUTERS

Un croquis de Bruce Springsteen (en bas à droite) lors de son audition virtuelle.

« M. Springsteen, je suis dans l’obligation de vous demander comment vous comptez payer cette amende », a-t-il lancé à la star du rock qui a plus de 20 albums à son actif.  

« Je pense que je peux la payer immédiatement, monsieur le juge », a répondu Bruce Springsteen, blouson noir sur les épaules, dans un sourire.  

L’avocat du rockeur de 71 ans, a dit à l’AFP être « satisfait » de ce jugement.

Après la diffusion des informations sur son interpellation, le constructeur automobile Jeep avait annoncé retirer un message publicitaire de deux minutes dans lequel Bruce Springsteen apparaissait.

Jeep n’a pas indiqué dans l’immédiat s’il comptait à nouveau diffuser cette publicité à l’issue de ce jugement.