(Los Angeles) L’actrice américaine Felicity Huffman est sortie de prison vendredi après avoir passé 11 jours derrière les barreaux pour avoir payé 15 000 dollars afin de falsifier les tests d’entrée à l’université de sa fille aînée.  

Agence France-Presse

La star de la série Desperate Housewives était détenue depuis le 15 octobre dans un établissement pénitentiaire de Dublin, ville située à une cinquantaine de kilomètres de San Francisco.

Elle devait initialement être libérée dimanche, mais un porte-parole du Bureau des prisons a déclaré à l’AFP qu’elle avait été relâchée en avance conformément aux lois permettant aux détenus de sortir de prison avant un week-end.

Mme Huffman avait plaidé coupable. « Il n’y a pas d’excuse ni de justification pour ce que j’ai fait », avait déclaré l’actrice de 56 ans.  

Mariée à l’acteur William H. Macy, la quinquagénaire fut la première de la trentaine de parents à connaître sa peine dans le cadre d’un vaste scandale de corruption. Ils sont accusés d’avoir payé des sommes allant jusqu’à 6,5 millions de dollars pour faciliter l’entrée de leurs enfants dans de prestigieuses universités.

PHOTO JOSEPH PREZIOSO, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Felicity Huffman et son mari William H. Macy

Le scandale avait éclaté mi-mars : l’ex-patron d’une société spécialisée de préparation aux examens, William Singer, avait reconnu avoir mis sur pied un système bien rôdé, allant de la triche aux examens jusqu’à la corruption d’entraîneurs sportifs universitaires.  

M. Singer, qui aurait reçu au total environ 25 millions de dollars, a collaboré avec les enquêteurs et enregistré ses conversations avec plusieurs parents, dont Felicity Huffman.  

L’autre célébrité impliquée dans ce scandale est l’actrice Lori Loughlin, surtout connue pour son rôle dans la série Full House. Elle et son mari ont plaidé non coupable, et attendent leur procès.

PHOTO JOSEPH PREZIOSO, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Lori Loughlin